Utilisation des données personnelles : stop ou encore?

Paru le

De plus en plus, on vous demande d’autoriser votre géolocalisation, même pour une simple recherche de recette sur le Web. Des itinéraires vous sont proposés automatiquement par votre téléphone intelligent au moment de monter à bord d’un véhicule. On vous demande des informations personnelles avant de télécharger une application ou d’acheter un cadeau en ligne pour votre mère. Et comme par hasard, vous constatez qu’il y a de plus en plus de publicités d’objets ou de lieux que vous connaissez qui s’affichent sur le fil d’actualité de vos réseaux sociaux préférés…

Tout ceci est loin d’être le fruit du hasard ou de la magie : les grandes marques et les entreprises veulent se rapprocher toujours plus de leurs clients potentiels et communiquent de plus en plus fréquemment et directement en essayant de cibler au mieux leurs goûts et préférences. Et qui sont les meilleures amies de ces compagnies? Nos données personnelles, bien sûr!

« Malgré tous les enjeux autour de l’utilisation des données personnelles, il s’agit d’un virage industriel déjà en marche et rien ne l’arrêtera, avance Alain Giguère, le président de la maison de sondage CROP. »

Source : L’actualité, 29 janvier 2019

Les données récoltées par nos applications et ensuite vendues aux entreprises le seraient dans un but de pertinence. En effet, comme les consommateurs se tournent désormais vers des médias dits non traditionnels comme Netflix ou Spotify, les disant plus pertinents, les publicistes font le même raisonnement.

Après tout, si j’ai déjà une voiture neuve, pourquoi voudrais-je regarder une publicité qui annonce une autre voiture neuve? Ce raisonnement est appliqué aux publicités reçues directement dans nos applications. Les compagnies savent maintenant ce dont nous avons besoin, au moment où nous en avons besoin. Les médias traditionnels ne peuvent offrir ce genre de ciblage très précis, alors le Web est le nouveau terrain de jeu de la publicité sur mesure.

Ces méthodes ne font pas l’unanimité dans la société, mais il demeure qu’une majorité de gens s’estime à l’aise avec ces pratiques :

« Malgré tous les débats de société entourant le stockage et l’usage des données personnelles, ces pratiques sont quand même assez bien acceptées. Deux personnes sur trois au pays (67 %) s’estiment à l’aise avec le fait que l’on utilise leur historique d’achat enregistré dans les bases de données des entreprises pour personnaliser les communications qu’on leur envoie. Trois personnes sur cinq (59 %) s’estiment à l’aise avec l’usage de leur historique de navigation sur le web pour les mêmes usages. »

Source : L’actualité, 29 janvier 2019

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Google vient au secours des éléphants au Kenya

Google aide à la protection des pachydermes avec l’arrivée de nouvelles cartes en trois dimensions. Voyons comment cette nouvelle technologie aidera à protéger les éléphants ainsi que leur habitat.

Fortnite un jour, Fortnite toujours?

Le phénomène sociétal qu'est le jeu vidéo Fortnite a fait parler de lui encore plus qu'à l'habitude dernièrement. En effet, ses 250 millions de joueurs à travers le monde ont pu constater, avec effroi pour la plupart, que la plateforme n'était plus disponible dimanche le 13 octobre. Pendant 38 heures consécutives, Fortnite a donc été hors service et a provoqué un véritable tollé sur le Web. Nous apprenions le mardi suivant que cette fin abrupte était en fait un énorme coup de marketing pour sonner le début du chapitre 2. Regard sur ce monde virtuel qui mobilise une génération entière.

Ce qui se cache derrière le « made in Bangladesh »

Un an après la tragédie du Rana Plaza, est-ce que les conditions de travail des ouvriers ont vraiment changé? Allons voir de plus près ce qui se cache vraiment derrière les étiquettes des vêtements que nous portons!