Une question de motivation!

Paru le

 

L’épisode de confinement en raison de la COVID-19 bouscule tout le monde. Les réseaux scolaires doivent réinventer l’école. C’est tout un défi! Les enseignants doivent essayer de nouvelles méthodes, recourir à des outils avec lesquels ils ne sont pas familiers. Les élèves, eux, reçoivent des suggestions d’activités. Certains ont du support de leurs parents. D’autres sont laissés à eux-mêmes pour toutes sortes de raisons : leurs parents travaillent, leurs outils technologiques sont désuets ou non disponibles, ou encore, personne n’est véritablement en mesure de les aider.

On remarque un autre enjeu… Peut-être encore plus grand. Il s’agit de la motivation et de l’enthousiasme au travail. Confiné à la maison, chacun voit assurément sa motivation être ébranlée. Pour les jeunes enfants, l’association « maison et jeu » est difficile à déconstruire. Les « gamers » n’ont pas très envie de troquer leurs jeux vidéo pour des activités académiques en ligne. Les enfants qui n’ont plus l’aide de l’orthopédagogue ou du psychoéducateur se sentent peut-être vulnérables. Et puis, il y a la petite sœur qui veut jouer à la Barbie avec toi et papa qui demande le silence de tous parce qu’il est en vidéoconférence avec des clients.

La motivation, déjà très variable en classe, détermine souvent si l’élève fera ou non une tâche. On remarque qu’un élève est motivé quand il choisit de faire le travail, quand il persévère malgré les embûches, quand il démontre de l’engagement et quand il a le sentiment de performer.

Source: Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE)

La motivation de quelqu’un peut venir de lui; de son plaisir, de son intérêt. On dira qu’elle est intrinsèque. Lorsque les raisons de l’engagement sont externes; pour obtenir une récompense, éviter une punition, par pression sociale ou encore pour accéder à un autre but, celle-ci sera extrinsèque. Parfois, la motivation est simplement absente. On l’appellera l’amotivation. Chacun de ces types de motivation a une incidence sur l’enthousiasme à atteindre un but. 

Toutefois, quand l’amotivation prend toute la place, quand les stratégies d’évitement demandent presque plus d’énergie que l’engagement à la tâche, il est pertinent de trouver des façons de stimuler cette motivation. Voici quelques trucs pour vous aider, car l’abandon n’est pas toujours possible ou ne représente pas une solution pertinente.

Pour stimuler la motivation* :

  • percevoir positivement l’activité ou s’imaginer en réussite pendant et à la fin de l’activité;
  • se donner des trucs pour s’encourager; récompenses ou calendrier pour noter sa progression. Parler avec des gens qui savent nous donner du courage;
  • reconnaître que l’on progresse peu importe sa vitesse. Aller chercher de l’aide pour surmonter les obstacles;
  • s’engager dans la tâche en recourant à ce sur quoi on a du contrôle;
  • discuter de l’activité avec des amis, ses parents, son enseignant. Partager les stratégies, les victoires, les difficultés;
  • s’accorder de la fierté. Réfléchir sur l’état de sa motivation et se réajuster.

*Inspiré du tableau d’Alloprof Parents: 6 trucs pour stimuler la motivation de votre enfant

Ce moment de confinement, où l’élève est appelé à être maître de ses apprentissages, à organiser son temps et à user d’autonomie permet aussi de prendre du recul sur sa propre motivation. Est-ce que je fréquente l’école pour apprendre et ouvrir mes horizons, pour performer et avoir de bonnes notes, pour retrouver mes amis ou est-ce parce qu’on m’y oblige? Cette réflexion a le mérite d’aider à mieux se connaître autant comme élève que comme enseignant. Prenons donc le temps de nous y intéresser et de nous réajuster au besoin!

Ton défi

À l’aide d’un outil de création tel que Canva, réalise une infographie qui montre ce qui te motive dans la vie, et ce, tout domaine confondu. Une infographie se veut informative et esthétique. Tu dois combiner images et texte pour pour qu’on comprenne bien ton message.

Voici un exemple d’infographie sur le « gaming » faite sur Canva pour t’inspirer :

Les 9 clés d'une infographie réussie - Canva
 

Pour obtenir les suggestions d’activités destinées aux enseignants, vous devez vous abonner aux guides en version Enseignant ou École! Cliquez ici pour en savoir plus!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir...

Fortnite un jour, Fortnite toujours?

Le phénomène sociétal qu'est le jeu vidéo Fortnite a fait parler de lui encore plus qu'à l'habitude dernièrement. En effet, ses 250 millions de joueurs à travers le monde ont pu constater, avec effroi pour la plupart, que la plateforme n'était plus disponible dimanche le 13 octobre. Pendant 38 heures consécutives, Fortnite a donc été hors service et a provoqué un véritable tollé sur le Web. Nous apprenions le mardi suivant que cette fin abrupte était en fait un énorme coup de marketing pour sonner le début du chapitre 2. Regard sur ce monde virtuel qui mobilise une génération entière.

Le prix de l'essence décortiqué

La fluctuation du prix de l’essence fait régulièrement la manchette. Mais pourquoi y a-t-il tant de différence d’un endroit à l’autre? Allons voir de plus près les coûts reliés à la production de pétrole, comme le prix du pétrole brut, les coûts de raffinage, de transport et de vente au détail, les profits des intermédiaires, sans oublier les taxes qui s’appliquent.

La sixième extinction : un million d’espèces végétales et animales menacées

Partout dans le monde, des scientifiques surveillent les signes avant-coureurs d’une sixième extinction, qui serait la plus dévastatrice depuis la chute de l’astéroïde qui a fait disparaître les dinosaures. Déjà, un million d'espèces sont menacées et le rythme continue d'augmenter. À moins d'un changement drastique dans le modèle de consommation de l'homme, la nature poursuivra son profond déclin.