ANNONCE

Une campagne publicitaire controversée sur le climat

Il y a quelques jours, un organisme albertin lançait une campagne de publicité concernant les changements climatiques. Les panneaux publicitaires ont été la cible de nombreuses critiques à un point tel que l'Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS) a décidé d’intervenir et de diffuser à son tour son message sur des panneaux en bordure d'autoroute.

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)
ANNONCE

À Montréal, des espaces publicitaires en bordure d’autoroute ont été achetés par FriendsofScience.org, une organisation qualifiée de «climatosceptique» « puisqu’elle se voue à la propagation de l’idée selon laquelle le réchauffement de la planète n’est pas dû à l’activité humaine. »
Source : TVA Nouvelles
Par exemple, le message sur l’un de ces panneaux dit ceci : «Le soleil est le principal facteur de changement climatique… Pas vous. Pas le CO2».
« La campagne est une initiative du groupe Friends of Science, qui se donne la mission « d’éduquer le public à propos de la science du climat ». Sur son site web, l’organisme albertain met de l’avant l’opinion voulant que le Soleil soit « le principal facteur direct et indirect du changement climatique. Pour l’ACS, un organisme sans but lucratif qui regroupe des professionnels de la communication scientifique, l’offensive de Friends of Science constitue une « attaque directe envers l’intelligence et la culture scientifique ».»
Source : Radio-Canada
Les activités qui suivent permettront aux élèves de déterminer qui dit la vérité en ce qui concerne les changements climatiques.
 


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :
– Comprendre ce que signifie « climatoseptique »;
– Comprendre pourquoi la campagne publicitaire de Friends of science cause controverse;
– Expliquer la réaction de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS);
– Valider la qualité de différents sites Web qui concernent les changements climatiques;
– Créer une affiche contenant un message publicitaire scientifique;
– Déterminer si les affiches publicitaires créées par les autres élèves sont véridiques ou non.
 


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Analyser la nouvelle pour mieux la comprendre

Tout d’abord, demandez aux élèves s’ils sont au courant de la controverse entourant des panneaux publicitaires en bordure d’autoroute à Montréal.
Invitez ensuite les élèves à lire les articles suivants afin de bien comprendre la situation.
Article 1
Les climatosceptiques s’affichent à Montréal
http://tvanouvelles.ca/lcn/montopo/video/archives/2014/11/20141120-143846.html
TVA Nouvelles, le 20 novembre 2014.
Article 2
Climatoscepticisme : sur une pancarte près de chez vous…
http://blogues.lapresse.ca/sciences/2014/11/20/sur-une-pancarte-pres-de-chez-vous/
La Presse, le 20 novembre 2014.
Article 3
Une campagne de sociofinancement en réaction à des panneaux de climatosceptiques
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2014/11/27/001-association-communicateurs-scientifiques-panneaux-friends-of-science.shtml
Radio-Canada, le 27 novembre 2014.
Pour chaque article, demandez aux élèves de dire de quoi il parle principalement. Par exemple, ils peuvent les résumer en un court paragraphe ou s’enregistrer pour faire un résumé oral. Aussi, en quoi les trois articles sont-ils différents?
Posez ensuite différentes questions aux élèves afin de bien analyser les informations :
– Le titre de l’article 1 est « Les climatosceptiques s’affichent à Montréal ». Que signifie le terme « climatosceptique »?
– Quel message les panneaux publicitaires passent-ils?
– Pourquoi l’organisme «Friends of Science», responsable de la campagne publicitaire, est-il critiqué?
– Quel moyen a été trouvé afin de rétablir les faits?
 

ACTIVITÉ 2 : Quelle source d’information est la plus fiable?

Dans cette activité, les élèves devront déterminer si différentes sources d’information sont fiables.
Seuls ou en équipes, les élèves doivent consulter différents sites Web de leur choix qui aborde les changements climatiques. Ils doivent nommer le site Web dans la première colonne et ensuite déterminer si ce dernier est fiable, moyennement fiable ou peu fiable. Dans la dernière colonne, ils doivent justifier leur décision. Ils peuvent consulter des ressources telles que Infosphère ou Faire une recherche, ça s’apprend! afin d’obtenir de l’aide pour évaluer les sites Web.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.
Télécharger le fichier source en format Word (.docx)
Télécharger le fichier en format PDF (.pdf)

Enfin, faite un décompte en classe des sites web concernant les changements climatiques qui semblent les plus fiables. Demandez aussi aux élèves d’expliquer pourquoi il est important de consulter de nombreuses sources avant de déterminer si une information et valable.
 

ACTIVITÉ 3 : Votre campagne publicitaire

Invitez les élèves à concevoir leur propre campagne publicitaire. Divisez la classe en plusieurs équipes de trois ou quatre élèves. La moitié des équipes devront créer une affiche avec des faits validés par des sources de qualité et l’autre moitié devront créer une affiche avec des faits non fondés. Sur chaque affiche, qu’elle soit véridique ou non, les élèves devront inscrire leur message suivi de la mention « le croyez-vous? ».

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Ensuite, disposez les affiches dans la classe afin que tous puissent voir les créations des autres élèves. Enfin, demandez aux élèves de deviner quelles affiches présentent des informations douteuses et utiliser le Web afin de valider ou rejeter les messages véhiculés par les affiches.
 


Pour en savoir plus

Friends of science
Site officiel de l’organisme albertain
Climat: toute publicité n’est pas bonne à lire
Agence Science-Presse, 20 novembre 2014
Riposte à la désinformation scientifique au Québec
Site de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Véronique Lavergne
Véronique Lavergne
Véronique est bibliothécaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières et formatrice en technologie éducative auprès des futurs enseignants. Elle détient aussi un brevet d'enseignement de l'univers social au secondaire et collabore régulièrement avec l'organisme L'École branchée.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :