Il y a 5 ans, le 11 mars 2011, un séisme maritime entraînait une crise de laquelle le Japon ne s’est pas encore complètement remis. Ce séisme a provoqué un tsunami qui a touché la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi pour entraîner une crise au pays du soleil levant.

« Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9.0 se produit à 80 km au large de l’île d’Honshu au Japon. Ce séisme provoque un tsunami qui touche la côte nord-est du Japon, tsunami qui prive la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi de ses sources externes d’électricité et de ses moyens internes de refroidissement du coeur des réacteurs nucléaires. »

Source : IRSN.fr

« L’accident nucléaire a commencé le samedi 12 mars avec le réacteur N°1 de la centrale suivi par le N°3. Lundi 14, c’était au tour du réacteur N°2 d’avoir de graves problèmes de refroidissement. Durant presque un mois, les ingénieurs et techniciens japonais se sont battus pour assurer ce refroidissement et limiter les conséquences de l’accident. Les informations données par les autorités et les médias furent souvent contradictoires et incomplètes. Apocalypse, catastrophe, désastre, journalistes et responsables politiques ne lésinèrent pas sur les mots transformant des inquiétudes légitimes en angoisses. »

Source : La Radioactivité.com

Les activités suivantes permettront de mieux comprendre les impacts de Fukushima sur la société.


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :

– Comprendre les conséquences de la catastrophe de Fukushima sur l’environnement planétaire;
– Situer les principaux accidents nucléaires dans le temps;
– Situer les pays qui utilisent l’énergie nucléaire.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Fukushima et la radiation

Les risques de propagation d’éléments radioactifs sont très élevés après des accidents comme celui de Fukushima. D’autant plus que celui-ci a eu lieu sur le bord de l’océan et que de l’eau s’écoule toujours.

À l’aide de ce reportage de l’émission Découvertes, demandez aux élèves de répondre aux questions suivantes, permettant de mieux comprendre les impacts de la propagation d’éléments radioactifs :

Télécharger le fichier en format Word (.docx)
Télécharger le fichier en format PDF
Télécharger le fichier en format réponse (.PDF)

ACTIVITÉ 2 : Les accidents nucléaires dans le temps

À l’exception de celui de Fukushima, demandez aux élèves s’ils connaissent des lieux qui ont subi des accidents nucléaires. Savent-ils quand ces accidents ont eu lieu.

À l’aide de l’article suivant, demandez aux élèves de compléter cette activité.

ACTIVITÉ 3 : Le nucléaire dans le monde

L’énergie nucléaire demeure, malgré tout, une source d’énergie utilisée à grande échelle dans certains pays.

En groupe, demandez aux élèves de représenter, à l’aide d’un graphique géographique, les pays qui « possèdent » le plus grand nombre de centrales nucléaires.

À l’aide de l’article suivant, demandez aux élèves de trouver le nombre de centrales par pays. Ensuite, à l’aide de l’article suivant, transformez les données en graphique.

La carte devrait ressembler à celle-ci.

Puis demandez-leur ce qu’ils pensent du graphique géographique. Rappelez-leur que ces données datent de 2014 et que la situation évolue.

– Sont-ils surpris de la répartition des réacteurs nucléaires sur la planète?
– Quelles alternatives ces pays ont-ils pour remplacer le nucléaire?
– Quel est l’impact du nucléaire sur la diminution des émissions de CO2?


Pour en savoir plus

Fukushima
La Radioactivité.com

Quatre ans après l’accident nucléaire de Fukushima, où en est-on?
RFI.fr, 11 mars 2015

Le directeur de la centrale de Fukushima se fait rassurant
LeDevoir.com, 11 février 2016

Fukushima : des progrès importants sur le site de la centrale
LeFigaro.fr, 11 mars 2015