Depuis le 6 février dernier, la réserve mohawk de Tyendinaga, en Ontario, est le théâtre de manifestations empêchant la circulation ferroviaire, et ce, dans le but de soutenir les chefs héréditaires Wet'suwet'en qui s'opposent au gazoduc Coastal GasLink en Colombie-Britannique. Regards sur une situation délicate qui est le reflet des relations complexes qui perdurent entre les Autochtones et le gouvernement canadien.
Ce SCOOP! est réservé aux abonnés! ou Informez-vous sur l'abonnement


ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : NOS ABONNÉS NE VOIENT PAS CES ANNONCES