Projet de gazoduc Coastal GasLink : opposition, tension et manifestation

Paru le

Depuis le 6 février dernier, la réserve mohawk de Tyendinaga, en Ontario, est le théâtre de manifestations empêchant la circulation ferroviaire, et ce, dans le but de soutenir les chefs héréditaires Wet’suwet’en qui s’opposent au gazoduc Coastal GasLink en Colombie-Britannique. Cela fait donc 13 jours maintenant que des campements installés sur les voies ferrées bloquent le passage de centaines de trains à travers le Canada.

L’arrestation d’opposants au gazoduc Coastal GasLink est ce qui a mis le feu aux poudres et a donné lieu à plusieurs manifestations partout au pays. La protection du territoire ancestral des Wet’suwet’en est en jeu, eux qui refusent un rétrécissement de leurs terres causé par ce projet.

Prenez connaissance de cette vidéo qui résume les tenants et aboutissants du projet de gazoduc Coastal GasLink.

La problématique n’est pas simple à régler et plusieurs dimensions sont à prendre à considération dans ce litige.

Tout d’abord, des Autochtones bloquent le passage de centaines de trains de VIA Rail et du CN à travers le Canada. Il faut savoir que le fait d’entraver une voie ferrée est considéré comme illégal et que, malgré des injonctions des tribunaux obtenues par le CN, les manifestants ne collaborent toujours pas. Des milliers d’emplois sont menacés par ces arrêts de service, en plus de pertes de revenus et de retards considérables dans la livraison de marchandises.

Ensuite, nous avons le gouvernement du Canada qui doit tenter de dénouer ce conflit le plus rapidement possible et de façon pacifique, ayant de la pression des services ferroviaires, des corps policiers et des partis d’opposition.

Finalement, en filigrane de cette problématique, nous avons des enjeux très profonds liés aux revendications autochtones qui perdurent depuis plusieurs années : acquérir plus d’autonomie politique, obtenir des territoires plus grands et préserver leur identité et leur culture.

La confiance est très fragile entre le gouvernement et les Autochtones, alors que les Mohawks redoutent notamment des tensions et des affrontements comme ceux de la crise d’Oka en 1990.

« Dans ce contexte tendu, des questions persistent quant à savoir si les deux parties parviendront à trouver une solution diplomatique pour éviter que l’histoire ne se répète, à l’heure où Ottawa avance une politique de réconciliation. »

Source : Radio-Canada, 16 février 2020

Ton défi

Question de tester tes connaissances sur l’origine des tensions entre les Blancs et les Autochtones, essaie ce quiz sur Kahoot. Tu peux ensuite te documenter sur les aspects dont tu ignorais les réponses.

 

Pour obtenir les suggestions d’activités destinées aux enseignants, vous devez vous abonner aux guides en version Enseignant ou École! Cliquez ici pour en savoir plus!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Special Feature on COVID-19: the Infodemic

As part of a series of SCOOP! on COVID-19, today we address the infodemic. The infodemic is this overabundance of information, credible or not, that makes it difficult for anyone to get accurate information. Medical misinformation, conspiracy theories, rumours on governmental measures, doctored pictures and videos, scams, and fraudulent offers, the false information about COVID-19 spreads faster than the actual virus. SCOOP! explains, in this video, how to ensure you are not fed false information in your quest for truth.

Les droits des femmes : d’hier à aujourd’hui

Les inégalités entre les hommes et les femmes existent depuis toujours et malgré les avancées de certains groupes, d'autres s'arrangent pour que le déséquilibre persiste. Des mouvements féministes sont apparus au cours des dernières décennies pour veiller à établir une justice entre les sexes.

Il y a cinquante ans, John F. Kennedy était assassiné

Le 22 novembre 1963, le 35e président des États-Unis, John F. Kennedy (JFK), était assassiné à Dallas. Cinquante ans plus tard, la mort tragique du plus jeune président américain fascine toujours.