Les injections de vitamine C : ce qu’en dit la science

Paru / Mis à jour le

ATTENTION : Ce guide a été rédigé en français. Veuillez noter que si vous naviguez sur la version anglaise de notre site, vous verrez une traduction automatique. Vous pouvez changer de langue à partir du menu dans l'entête du site ou consulter nos guides en anglais ici.

Olivier Bernard, alias le Pharmachien, a été la cible d'intimidation, de menaces et d'attaques sur les réseaux sociaux en lien avec ses propos sur les injections de vitamine C. En voulant exposer les faits scientifiques sur cette pratique, le Pharmachien s'est attiré son lot de détracteurs. Faits versus opinions... Regard sur un débat émotif qui polarise la population.

Chercher des activités...

Utilisez le moteur de recherche

Il permet de chercher par mot-clé, niveau, domaine d'apprentissage, discipline et dimension de la compétence numérique.

Se laisser inspirer...

Retour à la page d'accueil de SCOOP!

Parcourez les plus récents guides de ressources et activités et retrouvez ceux qui sont toujours d'actualité.

Olivier Bernard, alias le Pharmachien, a été la cible d’intimidation, de menaces et d’attaques sur les réseaux sociaux en lien avec ce qu’il a écrit concernant les injections de vitamine C. En effet, le Pharmachien a exposé les connaissances scientifiques actuelles relativement à l’inefficacité de la vitamine C injectable pour les gens atteints d’un cancer. Olivier Bernard a donc fait état de l’absence de preuves scientifiques venant corroborer cette efficacité et il n’en fallait pas plus pour qu’une communauté prônant ce type d’injection le prenne à partie.

« En plus de menaces directes à son intégrité physique, il évoque également des appels à porter plainte contre lui à l’ordre professionnel des pharmaciens; des pressions faites sur Radio-Canada, qui diffuse son émission; la publication de l’adresse de son lieu de travail; ou encore des appels au boycottage des livres de sa conjointe, qui « n’a absolument rien à voir là-dedans ». »

Source : La Presse, 4 mars 2019

Ce débat touche une corde sensible, à savoir les gens atteints d’un cancer. Il est alors plus difficile pour certains de séparer les opinions des faits. D’un côté, beaucoup de croyances et d’avis guidés par les émotions ont été véhiculés à ce sujet depuis le lancement d’une pétition pour autoriser les médecins à prescrire de la vitamine C par perfusion. De l’autre côté, en voulant rétablir les faits dans cette affaire, le Pharmachien se voit victime de harcèlement soutenu qui l’a poussé à prendre une pause des médias sociaux, lui qui a atteint la limite de ce qu’il est capable d’endurer psychologiquement.

« […] de telles réactions démontrent que certaines personnes comprennent mal le rôle des scientifiques. Ça montre en effet qu’on manque de communicateurs et de vulgarisateurs scientifiques qui prennent le temps d’expliquer au grand public que fait la science, que font les scientifiques, c’est quoi une étude. »

Source : Radio-Canada, 4 mars 2019

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!
SCOOP! c'est...
 

Conçues pour combler de courtes périodes ou inspirer de plus grands projets, les activités proposées dans les guides SCOOP! permettent à l’enseignant(e) d’aborder la matière au programme en plus de développer la culture informationnelle et la compétence numérique des élèves.

Vous naviguez en mode invité!

Abonnez-vous ou pour masquer les publicités et voir les activités pédagogiques!

Pour ne rien manquer

Recevez une alerte par courriel dès la parution d'un nouveau SCOOP! :

SCOOP! dans ma planif?

D'autres guides d'activités et ressources SCOOP! à découvrir