Les considérations éthiques d’un Instagram pour enfants

Paru / Mis à jour le

ATTENTION : Ce guide a été rédigé en français. Veuillez noter que si vous naviguez sur la version anglaise de notre site, vous verrez une traduction automatique. Vous pouvez changer de langue à partir du menu dans l'entête du site ou consulter nos guides en anglais ici.

Le vice-président d’Instagram annonçait récemment la volonté de l’entreprise de mettre au point une version de la plateforme pour que les enfants de moins de 13 ans puissent l'utiliser de façon sécuritaire.

Chercher des activités...

Utilisez le moteur de recherche

Il permet de chercher par mot-clé, niveau, domaine d'apprentissage, discipline et dimension de la compétence numérique.

Se laisser inspirer...

Retour à la page d'accueil de SCOOP!

Parcourez les plus récents guides de ressources et activités et retrouvez ceux qui sont toujours d'actualité.

Ajouter aux favoris (0)

Le vice-président d’Instagram annonçait récemment la volonté de l’entreprise de mettre au point une version d’Instagram pour que les personnes de moins de 13 ans puissent utiliser à leur tour la populaire plateforme de façon sécuritaire.

Levée de boucliers

Dès l’annonce de ce projet, de nombreux spécialistes ont levé leur bouclier et émis de sérieuses réserves quant aux intentions derrière cette nouvelle approche :

« D’abord, ça va encourager les enfants à rester devant un écran plus longtemps et à ne pas faire autre chose pendant ce temps-là. Ensuite, c’est potentiellement dangereux. Si les jeunes personnes peuvent mentir à propos de leur âge, les plus vieilles personnes peuvent le faire aussi. »

Jeffrey L. Derevensky, directeur du Centre international d’étude sur le jeu et les comportements à risque chez les jeunes (via La Presse)

Professeur adjoint de psychiatrie computationnelle à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, Guillaume Dumas trouve lui aussi l’idée « extrêmement délicate, notamment si cette initiative provient de compagnies dont la principale source de revenus est la publicité ».

Source : La Presse, 26 avril 2021

En outre, le chercheur a souligné que le cerveau des enfants n’est pas pleinement développé et qu’à long terme, nous en savons encore peu sur l’impact de l’utilisation des médias sociaux. Guillaume Dumas s’inquiète également de la dépendance provoquée par les réseaux sociaux, qui utilisent l’amplification algorithmique pour garder les utilisateurs connectés le plus longtemps possible.

Un besoin pour le développement de l’enfant

De son côté, Yves Collard, formateur en éducation aux médias chez Media Animation, est de l’avis qu’il ne faut pas craindre ce genre d’initiative destinée aux plus jeunes :

« Selon lui, en 2021, les réseaux sociaux participent à un besoin inhérent du développement de l’enfant, celui de se raconter et de se confronter aux autres. Ces plateformes deviennent alors le lieu d’un entre-soi qui permet de se construire au sein d’un groupe qui partage les mêmes expériences que nous. Aujourd’hui, toute une série d’activités ont été transférées sur les écrans, observe-t-il. Les réseaux sociaux sont devenus un lieu à part entière de socialisation dans nos vies. Qui n’a jamais eu une conversation avec quelqu’un qu’il n’avait jamais rencontré dans la vraie vie par écran interposé ? »

RTBF, 2 mai 2021

Pourquoi un Instagram pour enfants?

Après 10 ans d’existence, Instagram rassemble près d’un milliard d’utilisateurs actifs chaque mois et propose 100 millions de nouveaux contenus tous les jours. Mis à part ces chiffres mirobolants, Instagram craint les TikTok (application la plus téléchargée en 2018,2019,2020) et Snapchat de ce monde, largement adoptés par les plus jeunes. La stratégie du « Instagram Kids » peut s’inscrire alors dans une démarche pour fidéliser les enfants de 13 ans et moins et espérer une continuité par la suite. Un peu comme le font déjà Messenger Kids et YouTube Kids…

Un autre objectif, moins marketing cette fois, est celui de garantir un espace sûr pour les enfants, à l’abri du cyberharcèlement et de la pédocriminalité. La version « kids » d’Instagram pourrait donner un accès permanent aux parents pour assurer la surveillance des enfants, tout en les laissant se servir des dispositifs tant aimés de ce genre de réseau social tels que les filtres, les « j’aime », les « stories », etc.

Le défi

Que pense les élèves de ce projet d’Instagram pour les moins de 13 ans? Utilisent-ils cette plateforme? Si, oui, pour quelles raisons principalement? Si ils avaient à donner tes conseils à un ami du primaire qui veut commencer à utiliser Instagram, que pourrait-il lui mentionner? Pour bien imager et synthétiser tes propos, ils peuvent créer une infographie sur Canva, par exemple, où on pourrait y retrouver une courte liste de tes bonnes pratiques dans l’utilisation d’Instagram.


 

SUGGESTIONS D’ACTIVITÉS

Éthique et culture religieuse (premier cycle du secondaire)

  • La liberté
  • L’autonomie

Français (2e cycle du secondaire)

  • Lire et apprécier des textes variés
    • Mettre en perspective des textes courants à
      l’aide d’autres textes écrits ou oraux.
    • Porter un jugement critique : prendre du
      recul par rapport au texte en s’appuyant
      sur des repères culturels et médiatiques
      qui confirment le caractère crédible ou
      recevable d’une source ou d’une information.
  • Organisation du texte
    • Reconnaître et utiliser les éléments qui
      permettent de rattacher, en tout ou en partie,
      le texte écrit ou oral au domaine courant.

Dimensions de la compétence numérique ciblées

  • Produire du contenu avec le numérique
  • Développer et mobiliser sa culture informationnelle
  • Exploiter le potentiel du numérique pour l’apprentissage
  • Développer sa pensée critique à l’égard du numérique

Outils numériques suggérés

  • Canva (pour créer une infographie)
  • Mentimeter (pour questionner les élèves)
  • Kami ou iLovePDF (pour modifier un PDF)

Intention pédagogique du guide

Les activités suivantes permettront aux élèves d’aiguiser leur jugement critique quant aux diverses publications (les publicités, entre autres) retrouvées sur Instagram.

Objectifs des activités

  • Discuter et donner son opinion sur les règles et bonnes pratiques à respecter lors de publication de contenu commandité sur Instagram.
  • Créer une publication contenant du contenu commandité en respectant les bonnes pratiques publicitaires.
  • Reconnaître la publicité cachée sur les réseaux sociaux

Pour obtenir les suggestions d’activités destinées aux enseignants, vous devez vous abonner aux guides en version Enseignant ou École!


SCOOP! c'est...
 

Conçues pour combler de courtes périodes ou inspirer de plus grands projets, les activités proposées dans les guides SCOOP! permettent à l’enseignant(e) d’aborder la matière au programme en plus de développer la culture informationnelle et la compétence numérique des élèves.

Vous naviguez en mode invité!

Abonnez-vous ou pour masquer les publicités et voir les activités pédagogiques!

Pour ne rien manquer

Recevez une alerte par courriel dès la parution d'un nouveau SCOOP! :

SCOOP! dans ma planif?

D'autres guides d'activités et ressources SCOOP! à découvrir