L’écoute de musique en ligne : quand les algorithmes n’avantagent pas les artistes québécois

Paru le

 

Alors que Pierre Lapointe dénonçait les faibles revenus versés aux artistes qui diffusent leur contenu sur des plateformes d’écoute de musique en ligne, le géant du Web Spotify voyait ses profits exploser en 2018 avec une augmentation de 31% de ses abonnés payants pour un total de 2,5 milliards de dollars en recettes.

« Pour un million d’écoutes de ma chanson « Je déteste ma vie » sur l’application Spotify, j’ai écrit les paroles et la musique, j’ai touché 500$. J’ai l’impression que la contribution à Spotify vaut plus que 500$, a-t-il dénoncé. »

Source : Journal de Québec, 29 octobre 2019

Regardez en groupe le plaidoyer de Pierre Lapointe qui fait état du rapport de force déloyal entre Spotify et les créateurs québécois :

Plaidoyer de Pierre Lapointe – Gala de l'Adisq 2019

« Il faut marteler au gouvernement qu'on veut que ces grandes compagnies-là paient des impôts et participent à la création de nouveau contenu canadien. Il en va de notre survie culturelle. »- Pierre Lapointe.

Posted by ADISQ on Monday, October 28, 2019

Pierre Lapointe y allait donc d’une sortie en bonne et due forme, au gala de l’ADISQ, contre les Spotify de ce monde en interpellant le gouvernement et toute la colonie artistique pour une mobilisation forte et soutenue. Selon ses dires, ces géants du Web sont exempts d’impôts au Canada et ne redonnent que des « miettes » aux artistes. On parle d’une moyenne de 38,72$ par année qui sont versés aux créateurs québécois.

« Les données de la SOCAN précisent que le montant de 38,72$ par an est une moyenne par créateur, excluant les éditeurs. Mme Côté croit que les grandes plateformes de musique en continu devront changer les algorithmes afin de favoriser le contenu local plutôt que les titres les plus populaires. »

Source : Journal de Québec, 29 octobre 2019

Une réflexion s’impose sur le rôle que peut jouer le consommateur dans ce combat de David contre Goliath. Il faut comprendre qu’au bout du compte, c’est le payeur qui a le pouvoir d’encourager ou non une telle pratique. Présentement, les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  •  113 millions d’abonnés payants à Spotify, en hausse de 31%;
  • 349 millions de dollars en profits nets pour les trois derniers mois, en nette amélioration.

Tendance éphémère? Phénomène passager? Laissez-moi en douter… Parlons plutôt d’une culture qui continue de s’ancrer profondément dans les moeurs du 21e siècle, d’un modèle qui bouscule les convictions de certains et qui propose des opportunités inespérées pour d’autres.

Ton défi

Pour bien comprendre les tenants et aboutissants de l’écoute de musique en ligne, regarde la vidéo suivante créée par l’équipe de  MAJ. Tu seras plus à même de te forger une opinion sur le sujet. Trouve ensuite des arguments pour et contre le « streaming » de musique sur le Web.

 

Pour obtenir les suggestions d’activités destinées aux enseignants, vous devez vous abonner aux guides en version Enseignant ou École! Cliquez ici pour en savoir plus!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir...

De nouvelles voitures pour le métro de Montréal

Le métro de Montréal, au Québec, a dévoilé les nouvelles voitures qui remplaceront graduellement celles présentement utilisées. À la fine pointe de la technologie, ces wagons performants et plus spacieux visent à satisfaire la clientèle de ce moyen de transport très répandu dans les grandes métropoles du monde. Allons voir de plus près!

Découverte d'un navire de l'expédition Franklin

En 1847, l’expédition de Sir John Franklin a été un échec et, encore aujourd’hui, des chercheurs tentent de retracer les épaves des deux navires Erebus et Terror. Allons voir de plus près les détails de la découverte au Nunavut d’un artéfact de l’expédition Franklin.

Diversité sociale : au-delà du M et du F, le genre qui évolue

Fini la dualité « homme ou femme ». Les Néo-Écossais, comme plusieurs autres Canadiens, devraient bientôt pouvoir faire inscrire la désignation « X » plutôt que « masculin » ou « féminin » sur leur certificat de naissance.