Le tourisme de masse force la fermeture d’une île paradisiaque

Paru / Mis à jour le

Cette semaine, les Philippines ont fermé pour six mois l'île la plus courue de l'archipel qui semble devenue d'après le président Rodrigo Duterte une «fosse septique» à cause du tourisme de masse. Voyons de plus près ce phénomène visible à l’échelle mondiale.

« Boracay, île paradisiaque aux eaux jadis cristallines, subit les contrecoups du surdéveloppement. Sa fermeture controversée doit permettre de nettoyer le site, et de construire en particulier des unités de traitement des eaux usées. »

Source : La Presse

« Boracay est une petite île de l’archipel des Visayas, aux Philippines. Elle est située à environ 300 kilomètres au sud de Manille […]  Possédant plusieurs grandes plages de sable blanc, elle est devenue depuis les années 1970 une destination très touristique. Elle est accessible par bateau depuis Panay, où se trouve l’aéroport, juste de l’autre côté du détroit qui les sépare. En 2018 le gouvernement philippin annonce la fermeture de l’île aux étrangers pour cause de pollution excessive. »

Source : Wikipédia

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!
Classification des activités :

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 

Engagez vos élèves grâce à des contextes d'apprentissage motivants! Chaque parcours de pédagogie active SCOOP! propose d'abord une lecture prête à partager avec les élèves, puis des idées d'activités complémentaires pour l'enseignant. Arrimez facilement compétences disciplinaires et numériques!

Vous naviguez en mode invité!

Abonnez-vous ou pour masquer les publicités et voir les activités pédagogiques correspondant aux textes!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

Par dimension de la compétence numérique

Pour ne rien manquer

Recevez une alerte par courriel dès la parution d'un nouveau SCOOP! :

D'autres guides d'activités à découvrir

Rejoignez-nous sur Facebook!

On y discute de pédagogie active!