ANNONCE

Le téléchargement illégal maintenant surveillé

Comme c’est le cas aux Etats-Unis, des entreprises canadiennes commencent à voir le jour, avec la mission de surveiller le téléchargement de contenu piraté en vue d’intenter des poursuites pour le compte des détenteurs de droits. Parlons un peu de droits numériques.

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

« D’importantes poursuites ciblant les gens qui téléchargent illégalement du contenu protégé sont monnaie courante aux États-Unis, où des personnes se sont vu infliger de lourdes amendes ou obligées de conclure des ententes à l’amiable. Un tel scénario pourrait maintenant se répéter au Canada. »
Source : Radio-Canada
Pour l’instant, la seule firme qui surveille le Web au Canada est Canipre, établie dans la région de Montréal. Avec le projet de loi C-11 visant à modifier la Loi canadienne sur le droit d’auteur, la limite d’amende pour un consommateur moyen qui télécharge des films sans but commercial est de 5000 $. Heureusement, on est loin des 150 000 $ aux Etats-Unis, mais vaut tout de même mieux prévenir que guérir…
Prenons donc quelque temps pour parler de téléchargement : qu’est-ce qui est légal, qu’est-ce qui est illégal?
 


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :
– savoir qu’il est possible de retracer quelqu’un qui partage ou télécharge du contenu illégal sur Internet;
– savoir qu’un organisme canadien offre le service de retracer les contrevenants à ses clients détenteurs de droits;
– nommer des alternatives légales;
– organiser une campagne de sensibilisation à l’échelle de l’école.
 


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Analyser la nouvelle pour mieux la comprendre

Pour introduire l’activité, demandez aux élèves de lever la main s’il leur arrive de télécharger de la musique ou des films sur leur ordinateur ou appareil électronique sans payer.
S’ils acceptent de répondre, demandez-leur à quelle fréquence, par quel moyen ils y parviennent, s’ils pensent qu’ils enfreignent des lois, etc.
Demandez-leur s’ils pensent que quelqu’un pourrait un jour découvrir ce qu’ils font et leur donner une amende.
Annoncez-leur ensuite qu’il existe maintenant une firme au Canada, plus spécialement à Montréal, qui se spécialise dans la surveillance du téléchargement illégal. Expliquez-leur que les artistes ou entreprises qui détiennent les droits d’auteur peuvent engager cette compagnie pour retracer d’où vient le téléchargement illégal.
Vous n’entrerez pas plus dans les détails, mais invitez maintenant les élèves à en apprendre plus en consultant les documents suivants.
Article 1
Le téléchargement illégal au Canada sous la loupe d’une firme montréalaise
Paru sur le site de Radio-Canada, le 12 mai 2013. Les commentaires des gens sont aussi intéressants à lire.
Article 2
Le DVD d’Iron Man 3 sur le web
Paru sur le site Zataz, le 12 mai 2013.
Article 3
Téléchargement de The Hurt Locker: des internautes canadiens poursuivis
Paru sur le site La Presse, le 28 novembre 2011. L’article date, le sujet est toujours d’actualité!
Pour chacun des articles, demandez aux élèves de prendre le temps d’identifier le média qui le publie. L’article 2 provient d’un site amateur, mais présente tout de même de l’information intéressante.
Après la lecture, ramenez les élèves en classe entière et demandez-leur ce qu’ils pensent de tout cela.
Croient-ils que télécharger 1 ou 2 chansons de temps en temps peut faire en sorte qu’ils soient un jour accusés?
Ici, le but n’est pas de donner la bonne ou la mauvaise réponse, mais simplement de discuter et de voir le point de vue de chacun. Cependant, le tout devrait se conclure par la prise de conscience du fait qu’il n’est pas impossible qu’ils soient retracés un jour, et qu’il vaut donc mieux éviter le téléchargement illégal.
 

ACTIVITÉ 2 : Quelles sont les alternatives légales?

Pour éviter le téléchargement illégal, quelles sont les options?
Donnez quelques minutes aux élèves pour échanger leurs trucs! Ils en auront certainement de très intéressants. N’hésitez pas à les laisser faire une démonstration, si c’est pertinent.
Attention, des trucs comme « acheter un CD en groupe et se le copier » ne sont pas des façons légales de consommer des œuvres! Suggestions : acheter ses chansons préférées à la pièce pour économiser, se faire des listes de lecture sur YouTube en privilégiant les chaînes autorisées par les artistes, utiliser des applications mobiles comme Songza ou d’autres diffusant de la musique en direct de stations de radio de partout dans le monde, etc.
Si vous voulez aller plus loin, organisez une compagne de sensibilisation à l’échelle de l’école en mettant l’emphase sur ces solutions de remplacement (affiches, message à la radio étudiante, capsule sur le site de l’école, etc.).

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

École branchée
École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :