Télécharger le cahier de l’élève

Le 23 février 2019, une scène déplorable de racisme a eu lieu à l’aréna de Saint-Jérôme lors d’une partie de hockey de la Ligue nord-américaine. En effet, Jonathan Diaby, défenseur pour les Marquis de Jonquière, ainsi que des membres de sa famille réunis dans les gradins, ont été victimes d’insultes raciales insistantes, si bien que le hockeyeur a dû quitter la glace et aller retrouver ses proches pour que ceux-ci quittent l’aréna en toute sécurité.

« Après la première période, je veux quitter le match et rentrer chez moi. Je peux encaisser la violence faite contre moi, mais contre mes proches, jamais. »

Source : Radio-Canada, 2019

Le racisme dans le sport n’est pas nouveau et plusieurs athlètes parmi les plus grands comme Mohamed Ali, à la boxe, ou Jackie Robinson, au baseball, ont vécu de la discrimination raciale toute leur vie. Plus près de nous, P.K. Subban a aussi été victime de racisme systémique sur Twitter lors d’une partie des Canadiens contre les Bruins de Boston en 2014.

« Oui, nous sommes chanceux de vivre dans une société comme la nôtre, qui est plus ouverte que la majorité des sociétés dans le monde. Mais de grâce, ne nous mentons pas à nous-mêmes : le racisme est partout, tout le temps. Oui, ici aussi. »

Source : Radio-Canada, 2019

cahier de l’élève p.1


Objectifs

À la fin des activités proposées par ce guide, l’élève sera en mesure de :

  • retracer les événements marquants dans la vie d’un sportif victime de racisme à l’aide d’une ligne du temps virtuelle;
  • discuter des différentes façons d’envisager la tolérance en créant une baladodiffusion;
  • interagir sur les réseaux sociaux et encourager la tolérance à l’aide de messages positifs;
  • émettre son opinion et ses réflexions à l’égard du racisme dans le sport à travers l’écriture d’un billet de blogue.

Disciplines visées

  • Éthique et culture religieuse
    • Réfléchir sur des questions éthiques
    • La tolérance (2e cycle du secondaire)
  • Français
    • Écrire des textes variés
    • Communiquer oralement

Dimensions de la compétence numérique ciblées

  • Communication
  • Collaboration
  • Culture informationnelle
  • Production de contenu
  • Pensée critique

Intention pédagogique

Le guide suivant fera prendre conscience aux élèves qu’il existe différentes façons d’envisager la tolérance.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Le racisme, d’hier à aujourd’hui

Dans plusieurs sports, comme le baseball, les joueurs noirs n’avaient pas l’autorisation de jouer dans les ligues majeures il y a à peine 70 ans de cela. Dans la Ligue nationale de hockey, c’est en 1958 que le premier joueur noir a pu enfiler ses patins pour la première fois. Bien souvent dans l’adversité, les athlètes noirs ont su persévérer et faire leur place dans un monde où trop souvent le racisme a tenté de les freiner.

L’événement du 23 février à Saint-Jérôme s’ajoute aux nombreux cas de racisme vécus au hockey, considéré encore aujourd’hui comme un sport de « Blancs » par Georges Laraque, ancien joueur de la LNH :

« Il y a encore tellement de chemin à faire dans la société pour qu’il y ait égalité, a estimé Georges Laraque. Dans les arénas, le hockey est considéré comme un sport de Blancs et le racisme dans le hockey, c’est trop facile. J’en ai été victime tout au long de mon parcours au hockey mineur. »

Source : Radio-Canada, 26 février 2019

Mohamed Ali, Jackie Robinson, Jesse Owens, Willie O’Ree, P.K. Subban, Patrice Bernier, Georges Laraque; plusieurs athlètes noirs ont su marquer leur sport de différentes manières. L’activité 1 consiste donc à retracer les événements marquants dans la vie d’un sportif ayant été victime de racisme.

Après une recherche sur le Web et une collecte d’informations en ce qui a trait à la personnalité choisie, les élèves auront à créer une ligne du temps virtuel. La plateforme RWT Timeline est disponible en application sur tablette (iOS ou Android) ou sur le Web (Flash Player est requis).

Les apprenants pourront donc venir positionner, en ordre chronologique, les événements qui ont marqué la carrière de leur sportif. L’ajout d’images et de courts textes descriptifs est souhaité pour faciliter la mise en contexte des éléments.

La ligne du temps pourra être enregistrée en format PDF et envoyée à l’enseignant par courriel ou dans un drive.

cahier de l’élève p.2

ACTIVITÉ 2 : Plus de tolérance, moins d’intolérance

Est-ce que le sport facilite la tenue de propos racistes? Y a-t-il toujours eu du racisme dans le sport? Selon vous, y a-t-il des sports de « Blancs » et d’autres plutôt de « Noirs »?

D’une part, questionner les élèves sur leur perception quant au lien qu’ils font entre le racisme et le sport.

Ensuite, les apprenants sont invités à écouter un extrait de l’émission « Dessine-moi un dimanche » sur la radio de Radio-Canada qui traite du phénomène du racisme dans le sport en lien avec l’affaire Jonathan Diaby.

En lien avec ce qu’ils ont entendu dans l’extrait ci-dessus et les recherches qu’ils ont effectuées à l’activité 1, les élèves auront maintenant à créer une baladodiffusion et amener diverses solutions à l’égard de l’intolérance.

Les apprenants peuvent choisir l’angle qui leur convient pour réaliser leur enregistrement. En effet, ils peuvent traiter de l’intolérance dans le sport en général, ils ont la possibilité de parler de l’athlète qu’ils ont choisi à l’activité 1 ou il est possible de choisir un sport en particulier pour s’attarder aux problèmes de racisme qui y sont vécus.

Les élèves auront à se mettre en équipe de deux ou trois pour ainsi permettre une interaction et des discussions riches entre les membres. Garageband sur iOS ou Mac permet l’enregistrement et le montage de la baladodiffusion. Voici un tutoriel qui vous guidera dans la mise en oeuvre du projet. Sinon, la plateforme Anchor, accessible sur le Web ou en application iOS et Android, est simple et performante.

cahier de l’élève p.3

ACTIVITÉ 3 : Le pouvoir des réseaux sociaux

L’activité 3 consiste à utiliser les réseaux sociaux pour envoyer un message d’appui à Jonathan Diaby. En utilisant le compte Twitter de la classe ou ceux des élèves, vous pouvez, d’une part, aller visiter la page de Jonathan Diaby. Vous vous rendrez compte que Jonathan est aussi un chanteur en plus de jouer au hockey. Son nom d’artiste est Dolo.

En utilisant le @Jonathan_Diaby pour débuter leur tweet, les élèves pourront, d’autre part, écrire un message de soutien en 280 caractères à cet athlète. Les apprenants peuvent donc lui transmettre un geste concret qu’ils poseront à leur école pour contrer le phénomène du racisme.

cahier de l’élève p.4


Pour aller plus loin

Plusieurs réflexions et prises de positions vont ressurgir suite à aux trois activités réalisées ci-dessus. Les apprenants sont donc invités à écrire leurs pensées en lien avec le racisme dans le sport en général ou bien sur l’affaire Jonathan Diaby en particulier. Sous la forme d’un billet de blogue, les élèves prendront position et pourront fournir des pistes de solutions aux problèmes d’intolérance vécus par plusieurs athlètes.

La plateforme Blogger peut être utilisée dans le processus d’écriture.


Pour en savoir plus

Difficile de parler de racisme au Québec, mais pourquoi?
Radio-Canada, 3 mars 2019

Jonathan-Ismaël Diaby touché par le soutien de la population
Radio-Canada, 3 mars 2019

Ce soir, c’est 1920 à Saint-Jérôme
Radio-Canada, 2019

Faire équipe contre la discrimination
Radio-Canada, 3 mars 2019

Recevez les sujets des nouveaux guides chaque semaine