Le hockey: une histoire de chiffres!

Paru le

La popularité du hockey au Québec n’a plus à faire ses preuves. Ce sport est pratiqué par des milliers de jeunes et moins jeunes à travers la province et l’équipe des Canadiens de Montréal n’est ni plus ni moins qu’une religion pour bon nombre de partisans. Dire que le Québec est hockey est loin d’être exagéré quand on prend en considération toute l’attention médiatique portée, été comme hiver, envers nos Glorieux.

Qui plus est, l’économie montréalaise est aussi intimement liée aux succès du Canadien: restaurants, télévision, radio, boutiques et bars vivent au rythme des victoires et des défaites du tricolore. Une exclusion des séries éliminatoires peut même avoir des conséquences énormes sur le chiffre d’affaire de certains commerçants.

Évidemment, on ne peut parler du Canadien sans parler de Carey Price et de toute la pression qui lui est rattachée. Le célèbre gardien de but qui touche le 3e plus gros salaire de la Ligue nationale de hockey est considéré par plusieurs comme le vecteur principal de la réussite ou de l’échec de son équipe. Le problème est que, depuis maintenant 100 parties (le 16 décembre 2016 précisément), Price vit beaucoup plus d’échecs que de succès. De ce fait, ses statistiques ne sont pas à la hauteur de son rendement habituel et c’est l’équipe entière qui en paye le prix (les partisans aussi!).

« Parmi les 30 gardiens de la LNH qui comptent au moins 75 départs depuis cette date, le gardien no 1 du canadien se situe au 28e rang pour le taux d’efficacité avec ,906. »

« Bref, on parle d’un gardien qui, statistiquement, fait partie des pires portiers no 1 de la LNH depuis près de 2 ans de calendrier. »

Source: RDS, 7 novembre 2018

Donc, après une année 2017-2018 catastrophique sur tous les plans et une fin de saison précipitée, le Canadien a repris les choses en mains et se retrouvent présentement au 10e rang sur 30 équipes dans la LNH. Néanmoins, Price n’a toujours pas retrouver son lustre d’antan et ce n’est certainement pas une bonne nouvelle à moyen ou long terme pour les statistiques de son équipe.

« Il est le joueur de concession, celui qui, basé sur les performances des années passées — oublions l’an dernier et l’année précédente —, a été désigné pour faire toute la différence. Or, jusqu’ici, les résultats sont loin d’être concluants. »

Source: Le Journal de Montréal, 8 novembre 2018

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Reconnaissance faciale : plus de risques que de bénéfices?

Paradoxe dans l'univers du numérique : San Francisco, temple de l'innovation technologique, est devenue la première ville américaine à bannir l'utilisation d'outils de reconnaissance faciale par la police et d'autres agences du gouvernement local. C'est que plusieurs inquiétudes auraient été soulevées relativement à la protection de la vie privée et au respect des libertés civiques. De surcroît, selon plusieurs groupes, les risques associés à cette technologie sont trop grands relativement aux bénéfices qu'on pourrait en tirer. Regard sur une technologie aux grandes implications éthiques.

Incendies en Australie : un cauchemar sans précédent

Depuis plusieurs mois, le sud de l'Australie est en proie à une centaine de feux de forêt qui détruisent tout sur leur passage. Plusieurs morts et disparus, sans compter le demi-milliard d'animaux qui n'ont pas survécu, les températures extrêmes et les millions d'hectares partis en fumée. Regards sur une catastrophe sans précédent, signe plus que flagrant des changements climatiques qui nous guettent.

100 jours avant les Jeux olympiques

Les prochains Jeux olympiques d’hiver auront lieu à Sotchi en Russie dans 100 jours exactement. Profitons-en pour découvrir Sotchi et d’autres villes ayant accueilli les Jeux d’hiver.