Plus qu’une image mythique, la licorne semble avoir véritablement côtoyé l’homme selon une récente découverte. Des scientifiques russes ont analysé des restes fossilisés d’une licorne sibérienne pour en arriver à cette conclusion.

« L’Elasmotherium sibiricum, mieux connu sous le nom de « licorne sibérienne », s’est éteint il y a seulement 29 000 ans, soit à une période contemporaine des hommes préhistoriques, ont établi des paléontologues russes. »

Source : Radio-Canada

« Sa morphologie est toutefois différente du cheval blanc majestueux des livres de légendes. Il serait plutôt comparable à un mammouth : soit un large animal aux attributs primitifs, avec deux défenses proéminentes. Il aurait fait environ 2 mètres de haut pour 4,5 mètres de long, et aurait pesé autour de 360 kilogrammes. Mais ce qui a particulièrement attiré l’attention des chercheurs sont les fragments d’une corne frontale. »

Source : MétéoMédia

À travers les prochaines activités, les élèves découvriront cette créature qui change l’image que nous avons des licornes.


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :

– Lire un article de presse qui explique la récente découverte concernant les licornes;
– Comprendre le scepticisme de certains face à l’annonce de la découverte d’un fossile de licorne;
– Découvrir des éléments associés à la popularité des licornes.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : La licorne sibérienne

Pour débuter l’activité, demandez aux élèves s’ils savent quel fossile a été découvert récemment au Kazakhstan.

Invitez-les à consulter cet article afin d’en apprendre davantage sur la licorne sibérienne.

Ensuite, posez les questions suivantes aux élèves afin de vérifier leur compréhension de la manchette :

– Avant cette nouvelle découverte, connaissait-on l’existence de ce type de licorne?
– À quand remontent les origines de cet animal?
– La licorne de Sibérie ressemble plus à quel animal plutôt qu’au cheval?
– Quelles étaient les dimensions de sa corne?
– L’étude des chercheurs russes a été publiée dans quelle revue scientifique?

ACTIVITÉ 2 : Un poisson d’avril?

Cette manchette concernant l’existence véritable des licornes est sortie dans les médias à la fin du mois de mars, donc tout près de la fête du poisson d’avril. Plusieurs ont hésité à croire d’emblée cette annonce.

Afin de constater les doutes soulevés par les internautes, consultez la section des commentaires de l’article suivant du Journal de Montréal.

Pourquoi les gens doutent-ils de la véracité de cette nouvelle? Est-ce que la source consultée peut y être pour quelque chose?

Portez ensuite l’attention des élèves sur le commentaire de Martin Riopel.

Pourquoi l’internaute Michel Cloutier a-t-il inscrit des points d’interrogation en commentaire?

Demandez aux élèves ce qu’ils répondraient à cet internaute pour l’éclairer.

S’ils ne savent pas trop quoi répondre, demandez-leur s’ils connaissent le Journal de Mourréal. Discutez en classe entière de ce site qui publie de fausses manchettes. Pourquoi porte-t-il ce nom selon eux?

Finalement, identifiez ce que sont les séries DC dont parle l’auteur du commentaire et expliquez ce qu’est un crossover. Les élèves seront ensuite en mesure de comprendre le commentaire de Martin Riopel.

ACTIVITÉ 3 : L’univers magique des licornes

*Attention : cette activité pourrait ne pas convenir à tous les groupes d’élèves. Le choix d’aborder ou non les éléments de cette activité est laissé à la discrétion des enseignants.

Depuis plusieurs mois, la licorne est tendance auprès des jeunes.

En classe entière, découvrez :


Pour en savoir plus

La licorne descend… du rhinocéros
Le Parisien, 31 mars 2016

Les licornes ont existés, mais ne ressemblaient pas à l’image qu’on a d’elles
Mondebuzz, 30 mars 2016

VIDEO. Une pub déjantée vante un marchepied aidant à mieux déféquer
20minutes.fr, 12 octobre 2015