Contre toute attente, la population colombienne a rejeté l’accord de paix qui devait mettre fin à plus de 50 ans de guérilla avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie.

« Contre tous les pronostics, le non à l’accord de paix négocié avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, extrême gauche) a gagné le référendum du dimanche 2 octobre en Colombie. Appelés aux urnes, les Colombiens ont refusé, par une courte majorité (50,2 %), de valider le texte signé entre le gouvernement et les FARC. »

Source : LeMonde.fr

« Près de 34,9 millions d’électeurs étaient appelés à répondre à la question: “Soutenez-vous l’accord final d’achèvement du conflit et de construction d’une paix stable et durable?”, titre du document de 297 pages issu de près de quatre ans de pourparlers. […] Le président de l’Équateur, Rafael Correa, a espéré que la paix “gagnera” au final […] La participation n’a été que de 37,28%. Mais depuis 1958, elle s’établit généralement entre 33% et 58,47%, record jamais dépassé depuis 1974. Les opposants à l’accord avaient fait campagne en dénonçant notamment le “laxisme” des sanctions prévues contre les auteurs des crimes les plus graves et la participation des guérilleros démobilisés à la vie politique, craignant un “castro-chavisme” inspiré des régimes cubain et vénézuélien. »

Source : LaPresse.ca

Les activités suivantes permettront aux élèves de mieux comprendre les revendications des Forces armées révolutionnaires de Colombie ainsi que les impacts de l’échec de l’accord sur la population colombienne.


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :

– Comprendre les revendications des FARC;
– Comprendre les impacts du rejet de l’accord sur la Colombie;
– Connaitre les origines et les raisons d’être des FARC;
– Comprendre les origines des mouvements révolutionnaires depuis le début du XXe siècle.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Un accord historique

L’accord de paix du 24 août 2016 comprend 6 points d’entente entre le gouvernement de la Colombie et les FARC.

À l’aide de ces articles (1, 2 et 3), demander aux élèves leur opinion sur les motivations derrière cet accord.

  • Est-ce que le gouvernement de la Colombie a raison de vouloir négocier la paix avec les FARC?
  • Pourquoi un accord avec les FARC et pas avec l’Armée de libération nationale?
  • Qu’est-ce qui attend les membres des FARC à l’issue de ces négociations?
  • Quelles sont les conséquences pour la Colombie maintenant que la population s’est opposée à cet accord?

ACTIVITÉ 2 : Les FARC

À l’aide du texte suivant, demander aux élèves de répondre à ces quelques questions sur l’origine des FARC et sur leurs revendications :

Télécharger le fichier en format Word (.docx)
Télécharger le fichier en format PDF
Télécharger le fichier réponse (.PDF)

ACTIVITÉ 3 : Des groupes « révolutionnaires »

Qu’ont en commun Che Guevara, Fidel Castro, les FARC, l’IRA, l’ETA, les Tigres de libération de l’Îlam tamouls? Ils ont tous été mêlé de près ou de loin à l’agitation, à la peur, à la menace qui a sévit dans plusieurs pays au XXe siècle. Ce sont des dirigeants de groupes révolutionnaires ou encore des groupes révolutionnaire en tant que tel. Mais d’où vient ce mouvement? Quel est son objectif?

L’article suivant permettra aux élèves de mieux comprendre la situation, ce qui les aidera à compléter cet exercice.


Pour en savoir plus

Forces armées révolutionnaires de Colombie
Wikipédia

Colombie : qui sont les FARC?
Ça m’intéresse.fr

La « guerre prolongée » des FARC
EchoGéo

Ingrid Bétancourt
Wikipédia

FARC
Dossier – L’OBS

La Colombie et les Farc, un accord de paix après 52 ans de guérilla
L’Express.fr