Un sac à dos léger et bien ajusté, un essentiel pour la rentrée

0
393

MONTRÉAL, le 12 août 2015 /CNW Telbec/ – C’est quoi un bon sac à dos? Pour la plupart des jeunes, un sac à dos cool, c’est celui sur lequel on retrouve leur personnage de dessin animé préféré ou le logo d’une marque prestigieuse.  Mais, s’ils ne savent pas exactement comment le choisir, le charger, l’ajuster, le soulever et le porter, le sac à dos à la mode peut être une cause de problème au dos, au cou, à la tête et aux épaules.

Selon plusieurs études récentes, de 60% à 65% des élèves utilisant un sac à dos auraient mentionné ressentir des inconforts à la région dorsale. « Un sac à dos porté sur une seule épaule peut entraîner une déviation de la posture. Si le sac est trop pesant, le corps aura tendance à pencher vers l’avant pour compenser, entraînant des tensions aux épaules et au cou. » Dre Marie-Hélène Boivin, chiropraticienne et vice-présidente de l’ACQ.

En tant que professionnels de la santé neuro-musculo-squelettique, les docteurs en chiropratique membres de l’Association des chiropraticiens du Québec (ACQ) suggèrent de porter une attention particulière aux éléments suivants afin de faire le bon choix de sac à dos pour la rentrée scolaire :

Comment choisir le bon sac à dos?

  • Le sac est composé de matériel résistant mais léger
  • Les bretelles ont idéalement 2 pouces de large, elles sont rembourrées et ajustables
  • Des ceintures sont prévues à la hauteur des hanches et du torse
  • Le derrière du sac est rembourré pour un meilleur confort
  • Plusieurs pochettes et compartiments facilitent la répartition du poids du sac
  • Le dessus du sac ne doit pas dépasser le haut des épaules de l’enfant
  • Le fond du sac ne doit pas être plus bas que les hanches (non appuyé sur les fesses)

C’est la grandeur de l’enfant qui détermine en grande partie le choix d’un sac. Il est donc essentiel qu’il soit présent lors de l’achat du sac à dos.

Bien le remplir, l’enfiler et l’ajuster.
Ce n’est pas tout : une fois muni d’un sac à dos adéquat, l’élève doit veiller à bien le remplir. Il ne faut pas trop le charger et bien répartir le poids des items à l’intérieur du sac. « Le poids du sac à dos ne devrait pas dépasser 10% du poids corporel d’un enfant de niveau primaire et 15% pour celui de niveau secondaire » conseille Dre Boivin. Puis, il faut déposer le sac sur un meuble à la hauteur de la taille et enfiler les bretelles qui seront ajustées de manière à ce que le sac soit bien installé sur le dos de l’enfant.

SOURCE Association des chiropraticiens du Québec