Les allergènes alimentaires à l’école

0
213

OTTAWA, le 1er sept. 2015 /CNW/ – Alors que s’amorce la rentrée scolaire, les parents et soignants ne doivent pas oublier l’importance de faire attention aux allergies lorsqu’ils préparent la boîte à lunch de leur enfant.

Il arrive que des réactions allergiques graves surviennent sans avertissement et celles-ci peuvent rapidement mettre la vie en danger. Pas moins de 1,2 million de Canadiens souffrent d’allergies alimentaires et, d’après certaines études, ce nombre est en hausse, surtout chez les enfants. Jusqu’à 6 % des enfants souffriraient actuellement de ce type d’allergies.

Les symptômes d’une réaction allergique peuvent aller d’une irritation mineure de la peau ou de l’urticaire à de graves difficultés respiratoires et à la perte de connaissance.

Les arachides, les noix (amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix macadamia, noix de pacane, pignons, pistaches, noix de Grenoble), les graines de sésame, le soya, les fruits de mer, le blé, les œufs, le lait, la moutarde et les sulfites sont les allergènes alimentaires les plus souvent associés aux réactions allergiques ou aux effets indésirables graves observés au Canada.

Il n’existe aucun remède aux allergies alimentaires. La seule façon efficace de prévenir les réactions allergiques : éviter les allergènes. Comme les réactions allergiques peuvent être très graves, de nombreuses écoles ont mis en place des politiques qui interdisent aux élèves d’apporter certains aliments dans leur boîte à lunch. Il est très important de vous renseigner au sujet de la politique concernant les allergènes en vigueur à l’école de votre enfant et de la suivre à la lettre, et ce, même si votre enfant ne souffre pas d’allergies.

Voici certaines mesures importantes à prendre :

  • Si votre enfant a un auto-injecteur d’adrénaline sur ordonnance, comme un EpiPen, assurez-vous qu’il sait comment l’utiliser et qu’il l’a avec lui en tout temps.
  • Montrez à votre enfant comment lire les étiquettes et poser des questions avant de consommer des aliments s’il est sujet à de graves réactions allergiques.
  • Assurez-vous que l’école de votre enfant est au courant que celui-ci est allergique à un aliment précis. Entendez-vous avec l’enseignant de votre enfant et avec le personnel de l’école sur une stratégie pour assurer la sécurité de votre enfant.
  • Rappelez à votre enfant qu’il n’est pas sécuritaire d’échanger ou de partager sa nourriture.
  • Si la politique de l’école interdit les arachides, pensez à d’autres ingrédients à mettre dans les sandwiches. Vous pouvez vous procurer des substituts sains au beurre d’arachides à votre épicerie locale.
  • Lisez TOUJOURS les étiquettes des aliments que vous mettez dans la boîte à lunch de votre enfant. N’y mettez pas d’aliments contenant des ingrédients interdits par son école. Il est à noter que les fabricants modifient parfois les ingrédients dans leurs produits.
  • Surveillez les mises en garde sur les étiquettes, comme « Peut contenir… ». même de très petites quantités d’allergènes peuvent causer de graves réactions allergiques.

Information supplémentaire
Les allergies alimentaires et les intolérances alimentaires

 

SOURCE Santé Canada