Saviez-vous que le 25 avril est le jour de l’ADN? Cette journée a été créée pour souligner la découverte, en avril 1953, de la structure en double hélice de l’ADN. À cette époque, on ne savait pas encore que l’exploration des informations contenues dans l’ADN allait transformer radicalement notre compréhension de l’univers vivant.

L’ADN est une molécule présente chez tous les êtres vivants et qui porte l’information génétique nécessaire au développement et au fonctionnement de l’organisme. En explorant le génome, soit l’ensemble de l’information génétique contenue dans notre ADN, les chercheurs en génétique et génomique sont maintenant en mesure de proposer des solutions à différents problèmes de santé publique ou d’enjeux environnementaux.

Les activités suivantes permettront à vos élèves d’en apprendre davantage sur l’ADN, la
génétique et les applications des découvertes scientifiques dans notre société.


Objectifs

  • Connaître les différents constituants d’une cellule.
  • Comprendre le concept de code génétique.
  • Mieux comprendre le travail des chercheurs en génétique et génomique.
  • Réfléchir aux retombées des avancées scientifiques.

Science et technologie (1ère à 4e secondaire)

  • L’univers vivant

Éthique et culture religieuse

  • Réfléchir sur des questions éthiques
    • Thèmes exploitables : l’avenir de l’humanité, l’ambivalence de l’être humain

Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Parlons de génétique

Dans un premier temps, demandez aux élèves s’ils savent ce qu’est l’ADN et la génétique.
Visionnez ensuite en classe entière l’animation 3D « De la cellule à l’ADN ».

Dans un deuxième temps, les élèves auront à ajouter des notes audio à cette même vidéo grâce à l’outil Edpuzzle. Pour ce faire, vous devez vous connecter comme enseignant sur la plateforme, rechercher ladite vidéo directement dans le Channel Youtube d’Edpuzzle et l’assigner à votre classe.Vous avez accès ici à un tutoriel qui vous guidera étape par étape dans l’assignation d’une vidéo à votre groupe et dans la création de votre compte, si ce n’est pas déjà fait.

Les élèves auront donc comme tâche d’ajouter de l’information audio en enregistrant leur voix. Ils pourront expliquer plus en détail quelques concepts qui sont soulevés dans la vidéo. Par exemple, ils peuvent définir la chromatine, les nucléosomes ou les gènes avec de courtes phrases. L’option de narrer toute la vidéo est également possible, en décrivant de façon plus générale ce qui est présenté.

ACTIVITÉ 2 : Le travail du chercheur en génomique

L’ADN est constitué de quatre bases azotées différentes : adénine (A), thymine (T), cytosine (C) et guanine (G). Le génome humain comprend 3 milliards de paires de base (AT- GC). C’est la succession de ces bases azotées (ACCATTCGCT…) qui détermine l’information contenue dans l’ADN, selon un code appelé le code génétique.

Le travail des chercheurs en génomique est d’arriver à comprendre le « texte » du code
génétique. En grand groupe, visionner cette présentation qui fait le parallèle entre la compréhension d’un texte et celle du code génétique. Voir les remarques pour la narration de chaque diapositive.

Ensuite, à l’aide de la plateforme Mentimeter et de la fonction de création d’un nuage de mots, l’enseignant demandera aux élèves de résumer en trois mots maximum le travail d’analyse du chercheur en génomique. Les apprenants se rendront alors sur Menti, inscriront le code fourni par l’enseignant et pourront enfin écrire les mots qui décrivent le mieux le travail du chercheur en génomique. En choisissant l’option de création d’un nuage de mots, plus un mot revient souvent, plus il apparaîtra en gros caractères. Ceci est une belle façon de résumer un apprentissage.

ACTIVITÉ 3 :  Le génome : livre de recettes de notre corps

En explorant le génome, le « livre de recettes » de notre corps, les chercheurs arrivent à mieux comprendre les maladies et ainsi proposer des solutions concrètes pour améliorer le diagnostic, mieux cibler les traitements et prescrire le bon médicament, à la bonne personne, au bon moment.

Invitez vos élèves à lire l’article « Dépister rapidement les microbes grâce à la génomique ». Demandez ensuite aux élèves d’identifier quels sont les avantages de la technologie génomique développée par l’équipe du Dr. Michel G. Bergeron du Centre de recherche en infectiologie du CHU de Québec-Université Laval. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un mur virtuel collaboratif tel que Padlet ou Middlespot et ainsi permettre aux élèves de s’entraider dans la recherche des réponses.

ACTIVITÉ 4 : Vrai ou faux?

Plusieurs préjugés et fausses perceptions circulent sur la génétique et le travail des chercheurs en génétique. En classe entière, visionnez la vidéo « Les pouvoirs de la génétique #Vraioufaux » de Dr Nozman, un populaire youtubeur scientifique français. Amenez les jeunes à réagir sur les différents sujets présentés dans la vidéo en leur demandant ce qui les surprend le plus. Qu’ont-ils appris de nouveau? Y avait-il des faits qu’ils connaissaient déjà? Ont-ils des questions qu’ils aimeraient poser à Dr Nozman? Vous pouvez mettre l’accent sur l’importance de bien s’informer en se fiant à des sources crédibles et en lisant toujours plus loin que le titre avant de se forger une opinion sur un quelconque sujet.


Pour aller plus loin


Pour en savoir plus

Connaissez-vous votre génomique
La Presse+, 1er mai 2018

L’égo-portrait de vos cellules
La Presse+, 21 février 2016

Commentaires

Recevez les sujets des nouveaux guides chaque semaine