Les technologies aident les élèves à apprendre

Que nous révèlent 40 ans d’études sur l’impact des technologies en classe? Lorsque les ordinateurs servent de support à l’enseignement, la technologie a un impact positif de léger à modéré sur l’apprentissage et l’attitude.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Que nous révèlent 40 ans d’études sur l’impact des technologies en classe? Lorsque les ordinateurs servent de support à l’enseignement, la technologie a un impact positif de léger à modéré sur l’apprentissage et l’attitude.

C’est du moins la conclusion de Rana Tamim, qui a colligé avec ses collègues les données au sujet de 60 000 élèves ou étudiants du primaire, du secondaire et de l’enseignement supérieur. La technologie présente de meilleurs résultats lorsqu’elle est jumelée à l’exercice du jugement critique et de la communication de la part des étudiants. « Une présentation PowerPoint classique n’améliore pas sensiblement l’expérience d’apprentissage, si ce n’est par son apport au contenu ou par sa capacité de dynamisation des cours magistraux et des discussions en classe », mentionne dans un communiqué Richard Schmid, l’un des coauteurs de l’étude, directeur du département des sciences de l’éducation et membre du Centre d’études sur l’apprentissage et la performance de l’Université Concordia.

Une donnée très intéressante à l’heure où le gouvernement québécois commence l’installation de tableaux blancs interactifs dans l’ensemble des salles de classe. Faute de formation, certains enseignants utiliseraient ce nouvel outil uniquement pour faire des présentations plus attrayantes, mentionnait Nadine Tanguay, consultante pour le développement pédagogique des TBI à la Commission scolaire Chemin-du-Roy, à Infobourg l’automne dernier.

« Les enseignants du Québec connaissent mal le rôle de la technologie dans l’apprentissage, estime M. Schmid. Le problème s’aggrave du fait que les enfants deviennent de plus en plus ferrés en informatique. L’un des mandats du Centre d’études sur l’apprentissage et la performance est justement d’aider les éducateurs et de leur fournir les outils pour faciliter l’intégration des technologies dans leurs enseignements. »

La prochaine étape vise à repérer les technologies qui donnent les meilleurs résultats dans chaque discipline. « La technologie éducative n’apporte pas une intervention homogène; elle fournit plutôt un ensemble d’outils et de stratégies d’apprentissage », note M. Schmid.

À lire aussi :

L’impact des technologies préoccupe

Deux livres pour les enseignants branchés

UQAR : un labo dédié à l’intégration des TIC à l’enseignement

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct