Le sport pour rendre les enfants plus vigilants

L’activité physique quotidienne est sans contredit excellente pour la santé des enfants. Une chercheuse de l’Université de Montréal semble toutefois avoir découvert une autre bonne raison de les faire bouger : pour augmenter leur vigilance!
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Un portable par élève à la CS Eastern Township : une expérience prometteuse

Il y a dix ans, la Commission scolaire Eastern Township faisait le pari audacieux d’équiper tous ses élèves d’ordinateurs portables afin d’augmenter leur performance. L’organisation avait l’un des pires taux de décrochage au Québec. Depuis, il a chuté de 42 % à 22 % alors qu’il grimpait dans le reste de la province.

Le Collège François-de-Laval initiera ses élèves aux affaires

Conférences à saveur économique, camps d’été à l’École d’entrepreneurship de Beauce, Club de la relève entrepreneuriale, le Collège François-de-Laval a décidé d’initier ses élèves au monde des affaires.

Lecture : les élèves québécois sous la moyenne canadienne

Le niveau d’habileté en lecture des jeunes Canadiens a été mesuré dans le cadre du Programme international de recherche en lecture scolaire (PILS). On y apprend, par exemple, que les jeunes qui consacrent moins de temps aux devoirs ont un meilleur rendement en lecture… et que les Québécois ont du rattrapage à faire.

Élèves immigrants : la pauvreté a plus d’impact sur la réussite que la langue maternelle

Plusieurs obstacles se dressent sur le parcours scolaire des élèves issus de l’immigration, ici comme ailleurs. On constate toutefois que la fréquentation d’une école fortement multiethnique n’aurait pas d’impact négatif important sur la réussite.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Projets particuliers, concentrations et activités parascolaires – Une approche prudente et mesurée pour permettre aux jeunes de renouer avec leurs passions à l’école

Communiqué du MEES : À compter du 14 septembre prochain, l'offre d'activités parascolaires, de concentrations et de projets particuliers, y compris les programmes Sport-études, Arts-études et le sport interscolaire, pourra être déployée de façon sécuritaire au sein du réseau scolaire. Rappelons que ces activités étaient déjà offertes dans plusieurs centres de services, moyennant le respect des groupes stables fermés.

Le sport scolaire et les activités artistiques en milieu scolaire en péril

Dans cette lettre ouverte, David Bowles, président de la Fédération des établissements d’enseignement privé, demande aux ministres Charest et Roberge de permettre aux activités culturelles et sportives scolaires d’aller de l’avant, dans le respect des règles sanitaires imposées par la direction de la santé publique. « Non seulement les risques d’éclosion y seront moindres, mais la motivation et la persévérance scolaire de nos enfants sont en jeu dans un contexte déjà fragilisé par la pandémie. »

Super bowl : des occasions pédagogiques!

Plusieurs enseignants adorent se servir de l’actualité pour réviser des notions. Voici quelques idées toutes simples pour vos fans de foot-ball américain, au lendemain de la victoire des Chiefs, équipe dans laquelle joue le Québécois Laurent Duvernay-Tardif!

Le racisme dans le sport : d’hier à aujourd’hui

Le 23 février 2019, une scène à caractère raciale a eu lieu à l'aréna de Saint-Jérôme lors d'une partie de hockey de la Ligue nord-américaine. En effet, Jonathan Diaby, défenseur pour les Marquis de Jonquière, ainsi que des membres de sa famille réunis dans les gradins, ont été victimes d'insultes raciales insistantes, si bien que le hockeyeur a dû quitter la glace et aller retrouver ses proches pour que ceux-ci quittent l'aréna en toute sécurité. Regard sur le phénomène du racisme dans le sport.

L’activité physique quotidienne est sans contredit excellente pour la santé des enfants. Une chercheuse de l’Université de Montréal semble toutefois avoir découvert une autre bonne raison de les faire bouger : pour augmenter leur vigilance!


Mathilde St-Louis-Deschênes a mené des expériences sur trois groupes de jeunes. Dans un premier temps, une douzaine de garçons âgés de 9 à 11 ans ont été soumis à des mesures d’électroencéphalogramme avant et après une séance de vélo stationnaire de 36 minutes en moyenne. « Nous avons observé une augmentation des ondes alpha qui dure au moins 30 minutes après l’exercice. Les ondes alpha sont des ondes rapides associées à l’éveil, ce qui révèle un état de vigilance accrue », explique-t-elle dans un texte du journal Forum.

Elle a ensuite repris l’exercice avec 32 garçons et filles de 8 à 11 ans. La chercheuse a noté une augmentation d’activité dans la zone du cerveau associée à la mémoire de travail et n’a pas observé de différences en fonction de l’âge des enfants.

Enfin, une troisième et dernière étude a été réalisée auprès de 19 enfants âgés de 8 à 10 ans. Trois fois par semaine durant trois mois, ils ont participé à des jeux de ballon afin d’en mesurer l’effet sur la mémoire de travail, la capture de l’attention et la mémoire à long terme. Résultat : aucune amélioration.

Au terme de ces trois expériences dont les conclusions semblent contradictoires, la chercheuse conclut néanmoins que l’exercice physique en milieu scolaire peut améliorer le fonctionnement cognitif de manière suffisante pour en voir les effets en classe. Elle attribue les résultats de la troisième étude au fait que les enfants étaient déjà en très bonne forme physique et que le programme proposé n’était peut-être pas assez intense.

L’exercice pour réduire l’hyperactivité

Il y a quelques années, une autre étude réalisée par un chercheur de l’Université de Montréal, Éric Lacourse, avait démontré les effets bénéfiques de l’exercice chez les jeunes du primaire qui ont des troubles comportementaux extériorisés. Réalisée auprès de jeunes issus de milieux défavorisés, elle avait observé une diminution de l’hyperactivité et de l’agressivité chez la majorité des enfants âgés de 5 à 9 ans.

À lire aussi :

Attentifs à la maternelle, attentifs toute la vie

Trouble de déficit d’attention : alerte aux faux diagnostics

Du pupitre au divan : les jeunes passent à côté d’une précieuse période d’activité physique après l’école

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Avatar
Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



Article précédentLogiciels éducatifs
Article suivantConcours sur l’intimidation