Le phénomène des clowns sinistres, cette pratique qui consiste à se costumer en clown terrifiant afin de surprendre des inconnus dans le but de leur faire peur, semble s’intensifier à l’approche de l’Halloween. Aux États-Unis, où le phénomène a causé de nombreuses fermetures d’écoles, une psychose est en train de s’installer, tandis que des épisodes isolés ont eu lieu au Québec.

Le phénomène des clowns sinistres n’est pas nouveau. Dès les années 1980, il arrivait que des gens habillés en clown méchant se promènent dans les rues pour faire peur aux passants. En 2014, le phénomène est revenu en force et plusieurs cas ont été médiatisés en France. Maintenant, c’est la population américaine qui fait face à ce phénomène.

« D’un incident isolé dans la campagne de Caroline du Sud au creux du mois d’août, c’est devenu une étrange épidémie qui touche quasiment tous les États-Unis : des hommes en costumes de clowns effrayants ont été vus errant autour d’écoles ou dans des universités ; ou encore filmés depuis une voiture à l’orée des bois, en pleine nuit, par des automobilistes hystériques ; des témoins prétendent également avoir été poursuivis par des clowns armés de machettes ; des parents paniqués jurent que des clowns ont tenté de faire monter leurs enfants dans une camionnette. »

Source : Le Monde

Le phénomène est même présent au Québec :

« Deux adolescents de la Montérégie ont été arrêtés jeudi matin pour des crimes qu’ils auraient commis vêtus d’un costume de clown. Il s’agit du plus récent épisode des clowns terrifiants, cet inquiétant phénomène qui a pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux à quelques jours de l’Halloween, même si les cas avérés sont rarissimes. »

Source : LaPresse.ca

Ce guide pédagogique permettra aux élèves de cerner le phénomène des clowns sinistres et de comprendre les conséquences de cette pratique.


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :

– Comprendre ce qu’est le phénomène des clowns sinistres;
– Savoir ce qui amplifie le phénomène;
– Connaître des façons de réagir à une panique sociale;
– Rechercher des articles de presse sur la psychose des clowns sinistres aux États-Unis;
– Identifier des éléments permettant de vérifier la véracité d’une information sur le Web;
– Comprendre les conséquences pour les enfants effrayés par un clown terrifiant ainsi que celles pour les personnes commettant la menace;
– Nommer des clowns célèbres.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Des clowns qui font peur

Dans un premier temps, demandez aux élèves s’ils connaissent le phénomène des clowns terrifiants. Que savent-ils à ce sujet? Pourquoi des gens font-ils ce genre de canular?
Afin de mieux comprendre ce phénomène, invitez les élèves à lire cet article.

Posez ensuite les questions suivantes afin de vérifier la compréhension des élèves :

– À quand remontent les premiers cas de clowns sinistres?
– Qu’est-ce qui permet de propager le phénomène si rapidement?
– Quelles sont les deux raisons pour lesquelles les gens se font arrêter aux États-Unis?
– Pourquoi et par qui le phénomène est-il amplifié?
– Pourquoi la menace est-elle prise au sérieux aux États-Unis?
– À quoi fait référence cette panique collective selon le sociologue Robert Bartholomew?
– Toujours selon Robert Bartholomew, que faut-il faire lorsque survient ce type de panique sociale?
– Quel nom donne-t-on à la phobie des clowns?

ACTIVITÉ 2 : Panique aux États-Unis

Le phénomène des clowns sinistres semble très important aux États-Unis. Afin de démontrer l’ampleur du phénomène, demandez aux élèves de trouver des articles de presse sur le Web qui rapportent des cas de clowns terrifiants.

Demandez-leur aussi de trouver des articles qui expliquent ce qu’ont dû faire les restaurants McDonald’s et les magasins Target face à la panique des Américains.

ACTIVITÉ 3: Clowns méchants et réseaux sociaux

Afin de constater l’impact des réseaux sociaux sur la médiatisation du phénomène de clowns sinistres, en classe entière, observer attentivement cette nouvelle qui circule sur les médias sociaux.

Demandez aux élèves de déceler les éléments qui prouvent qu’il s’agit d’un canular (fautes d’orthographe, image utilisée, source où la nouvelle est publiée).

Terminez l’activité en invitant les élèves à être toujours vigilants lorsqu’ils partagent de l’information sur les réseaux sociaux.

ACTIVITÉ 4 : Les conséquences

Il peut être drôle de voir des adultes effrayés par quelque chose d’absurde tels qu’un clown, un vampire ou un revenant. D’ailleurs, des émissions de télévision axés sur le contenu du Web présentent souvent ce genre de vidéo.

Cependant, ce type de canular ne doit pas viser des enfants puisque les conséquences peuvent être très importantes. Insistez sur cet aspect en mentionnant ceci aux élèves :
Selon le psychiatre Matthew Lorber, ce genre de canular peut se traduire par des traumatismes et des attaques de panique durables chez certains jeunes enfants.

Les conséquences peuvent aussi être importantes pour les personnes qui se costument en clown sinistre dans le but de faire peur aux gens.

En classe entière, visionnez les reportages sur cette page de TVA Nouvelles.

Finalement, insistez sur le fait que des accusations criminelles peuvent être déposées si des menaces sont posées, peu importe les intentions au départ.


Pour aller plus loin

En classe entière, tentez de nommer le plus de clowns célèbres. Au besoin, utilisez Internet et cet article de MSN.ca.


Pour en savoir plus

La SQ arrête deux clowns terrifiants pour voies de fait
La Presse, 20 octobre 2016

Le phénomène des clowns effrayants arrive en Atlantique
Radio-Canada, 6 octobre 2016

Le phénomène des «clowns sinistres» gagne le Royaume-Uni
La Presse, 11 octobre 2016

Face à la psychose des clowns sinistres, McDonald’s limite les sorties de Ronald
Le Soleil, 12 octobre 2016

Target retire les masques de clowns sinistres de ses tablettes
TVA Nouvelles, 17 octobre 2016

Des clowns sinistres sèment la panique aux États-Unis
Journal de Montréal, 9 octobre 2016

Comment expliquer le phénomène des clowns sinistres?
TVA Nouvelles, 13 octobre 2016

Des clowns « effrayants » sèment la frousse dans un parc de Gatineau
Radio-Canada, 10 août 2016