Chaque année, de nombreux ouragans (ou cyclones) se forment sur notre planète. Certains d’entre eux frappent durement les côtes et laissent parfois des milliers de sinistrés.

« Les cyclones se forment au-dessus des eaux chaudes des tropiques. L’air accumule beaucoup d’humidité et de chaleur. Comme l’air au-dessus du système est plus froid, un effet de circulation constante se produit entre l’air chaud et l’air froid. Cette circulation est augmentée par la présence des vents qui amènent le nuage à tourner de plus en plus rapidement sur lui-même. »

Source : Alloprof

 

Les images télévisuelles de désastres naturels tels que les ouragans sont toujours spectaculaires, mais trop souvent, les médias et les téléspectateurs passent rapidement à autre chose quand tout est terminé. Les sinistrés demeurent souvent aux prises avec les conséquences de ces événements pendant des mois, voire des années.

Les activités proposées dans ce guide permettront de découvrir la force destructrice des cyclones, mais aussi de réfléchir aux défis auxquels les populations touchées doivent faire face après une catastrophe naturelle.

Avant de commencer, voici la carte de la trajectoire des ouragans susceptibles d’avoir des effets au Canada dans les prochains jours. Surveillez-la cet automne, elle risque d’en montrer à l’occasion.

 


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :
– Comprendre comment se forment les cyclones;
– Explorer l’échelle Saffir-Simpson;^

– Localiser sur une carte les différents lieux dévastés par l’ouragan Matthew;
– Constater l’ampleur des dégâts causés par l’ouragan Matthew en 2016 à Haïti et nommer les défis à relever pour les Haïtiens;
– Rechercher des informations sur des cyclones dévastateurs et faire des comparaisons;
– Comparer les conséquences d’une catastrophe naturelle en Haïti et aux États-Unis.

Adaptez les activités à vos besoins ou enrichissez les attentes :

→ Science et technologie, 1er cycle du secondaire (Terre et espace, caractéristiques générales de la Terre et Phénomènes géologiques et géophysiques)
→ Géographie, 1er cycle du secondaire (Interpréter un enjeu territorial, territoire urbain et risques naturels)

 


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : ‪ Une force destructrice‬

Préparation

‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬Tout d’abord, demandez aux élèves s’ils savent la différence entre les termes suivants : cyclone, ouragan et typhon.

Afin d’en apprendre davantage sur la formation des cyclones, en classe entière, visionnez une vidéo sur la formation des cyclones. Voici différentes options :

Ensuite, demandez aux élèves s’ils savent comment on détermine l’intensité des ouragans. Ont-ils déjà entendu l’expression « ouragan de catégorie… »? C’est l’échelle Saffir-Simpson, qui va de 1 à 5 selon l’intensité de l’ouragan.

En classe entière, apprenez-en davantage sur cette échelle en observant les effets modélisés dans cette animation de l’Agence France-Presse :

Obtenez le résumé de la force des vents pour chacune des 5 catégories dans cette illustration de l’AFP.

Enfin, invitez les élèves à trouver toute l’information pertinente sur les cyclones et les anti-cyclones dans cette page d’Alloprof. (Il y a même un quiz de compréhension de lecture complémentaire!)

 

ACTIVITÉ 2 : ‪ Les conséquences du passage d’un ouragan

Réalisation

En milieu urbain…

En 2017, l’ouragan Harvey déferlait sur les côtes du Texas aux États-Unis et inondait notamment des quartiers de la ville de Houston, la plus peuplée de cet état. Voici une vidéo d’un peu moins de 2 minutes qui montre comment des habitants ont dû se débrouiller pour quitter leur maison.

On y entend aussi parler de la digue Addicks et du réservoir Barker. On craignait alors que les digues cèdent et inondent la ville.

Affichez la carte de Houston au tableau et pointez les deux digues. Ici, les trajectoires des cours d’eau sont identifiées, montrant qu’ils se dirigent effectivement sur la ville de Houston. Voilà une bonne occasion d’aborder ou de réviser la notion de bassins versants!

 

En milieu défavorisé…

En 2016, l’ouragan Matthew dévastait une partie de l’île d’Haïti. À l’aide de Google Maps, localisez l’île avec les élèves.
carte

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Ensuite, montrez-leur la trajectoire qu’a suivi l’ouragan. On peut la voir ici.

Haïti a été le pays le plus durement touché par le passage de l’ouragan Matthew. Afin de constater la situation dans laquelle se sont retrouvés l’île et ses habitants, invitez les élèves à lire les articles suivants. Pendant la lecture, demandez-leur d’identifier les principaux défis auxquels le peuple haïtien a dû faire face. Invitez-les à classer ces défis dans le temps : court terme, moyen terme et long terme.

Le bilan du passage de l’ouragan Matthew
La Croix, 12 octobre 2016

Ouragan Matthew : le bilan s’alourdit en Haïti, la mission des casque bleus prolongée
France24.com, 12 octobre 2016

Haïti : Événements de 2017
Rapport mondial 2018 de Human Rights Watch. (Ici, il est très intéressant d’utiliser la fonction de recherche dans la page (CTRL+F sous Win ou CMD+F sous Mac) pour repérer rapidement les endroits où l’on mentionne des conséquences du passage de Matthew.)

Finalement, en classe entière, mettez en commun les défis identifiés par les élèves.

 

ACTIVITÉ 3 : ‪ Des cyclones meurtriers‬

Intégration

‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬Depuis une vingtaine d’années, de nombreux cyclones ont causé des dégâts majeurs à travers le monde. Afin de découvrir les cyclones les plus violents des dernières années, divisez la classe en plusieurs groupes de travail et associez un ouragan par équipe. Voici les cyclones :
– Sandy
– Hanna
– Florence
– Katrina
– Jeanne
– Maria
– Mitch
– Haiyan
– Irma
– Kenna

Les élèves devront trouver sur le Web diverses informations dont le type de cyclone (ouragan ou typhon), force, les lieux dévastés par celui-ci, le nombre de victimes, le coût des dommages matériels, etc.

Enfin, invitez les élèves à utiliser un support de leur choix pour présenter le résultat de leurs recherches (affiche, carte mentale, vidéo, logiciel de présentation…). N’oubliez pas de conclure par une exposition ou une courte présentation orale. Faites bouger les élèves afin qu’ils se placent, avec « leur » ouragan, en ordre de force ou de lourdeur des conséquences.

 


Pour aller plus loin

D’où viennent les noms d’ouragans? Il est possible de l’apprendre grâce à cet article de Radio-Canada : La petite histoire des noms des ouragans.

Vos élèves connaissent-ils d’autres échelles utilisées pour mesurer l’intensité de phénomènes naturels? (On peut penser à l’échelle de Richter pour les séismes, l’échelle VEI – indice d’explosivité volcanique – pour les volcans, l’échelle de Beaufort pour les vents, etc.) Comment pourraient-ils les comparer?

Envie de tenter une expérience immersive avec les élèves en exploitant la réalité virtuelle? Utilisez une lunette Carboard ou autre et un appareil mobile (téléphone ou iPod Touch par exemple) et proposez aux élèves de se retrouver un moment au coeur de l’ouragan Irma!

 


Pour en savoir plus

Pourquoi n’y a-t-il eu aucune victime à Cuba après l’ouragan Matthew?
Article de TVA nouvelles, 12 octobre 2016

À propos des ouragans
Dossier d’Environnement Canada

Cyclone
Article de Wikipédia

La naissance d’un ouragan expliquée
La météorologue Ève Christian explique la formation d’un ouragan. Radio-Canada.

 

Recevez les sujets des nouveaux guides chaque semaine