Classé dans :

Oups! Je l’ai échappé!

Témoignage d'un enseignant : « À un certain moment, j’ai perdu le contrôle, mais je n’ai rien vu venir... » « Je suis tellement fier et enjoué de l’impact que je peux avoir dans ma classe, dans mon école ou sur les réseaux sociaux que je ne prends pas en considération l’impact de ce que j’entreprends sur moi. »
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Oups! Je l’ai échappé!

Témoignage d'un enseignant : « À un certain moment, j’ai perdu le contrôle, mais je n’ai rien vu venir... » « Je suis tellement fier et enjoué de l’impact que je peux avoir dans ma classe, dans mon école ou sur les réseaux sociaux que je ne prends pas en considération l’impact de ce que j’entreprends sur moi. »

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Mon école 100 % virtuelle

Voici le témoignage inspirant d'Alexandra, conseillère pédagogique d'une école 100 % virtuelle. « J’ai la chance, non, le privilège, d’accompagner cette équipe-école depuis le début de l’année, de les voir grandir en mode numérique, mais aussi en mode pédagogique. »

Podcasts, balados, baladodiffusion : l’art de ne plus jamais perdre son temps

Mon engouement pour la baladodiffusion (podcast) est proportionnel à l'offre de qualité qui ne cesse de croître et de se diversifier. Il y a un véritable essor dans l'univers du podcast présentement et je constate que le milieu de l'éducation tire très bien son épingle du jeu avec d'excellents contenus tous plus pertinents les uns que les autres. 

Voir Clair et inspirer le changement

J’ai eu l’immense honneur de prendre part, en tant que participante et conférencière, à la 10e édition du colloque Clair, voir l’éducation autrement. 10 éditions de Clair, déjà! Tout a commencé en 2010. Vous faisiez quoi, vous, fin janvier 2010?

Se donner le temps.

Parler et penser pédagogie, pour un-e enseignant-e, s’avère ironiquement assez difficile. Pourtant, le 5 octobre dernier, plus de quarante enseignant-e-s se sont donné du temps, ont pris le temps. Une chronique de Marjorie Paradis (RECIT DP) qui était facilitatrice au CréaCamp des Bois-Francs.

Je vous mets dans le contexte : début de l’année scolaire, je suis heureux de retourner en classe avec mes élèves. En plus, mon directeur me propose une occasion qui me permettra réaliser un rêve que je poursuis depuis un certain temps. Je suis maintenant un spécialiste des sciences, un défi que j’accepte avec une grande fierté.

Les élèves répondent favorablement à cette nouveauté et sont heureux de se voir offrir plusieurs heures de sciences. Dès septembre, je suis sorti en lion et j’ai adopté un TSA dans ma classe qui a vécu un parcours très difficile au 1er cycle. Jusqu’à présent rien de majeur, sauf que J’AI décidé de m’embarquer dans cette aventure en refusant l’aide qui venait avec cet élève. Pourquoi? La réponse à cette question se trouve à la fin de cet article. 

L’intégration d’un TSA est un défi de taille que j’ai relevé avec brio sauf que je ne me suis pas arrêté là. J’AI pris la décision de devenir le représentant TIC pour mon école. Jusqu’à présent rien de majeur encore une fois. Une rencontre par mois et des requêtes informatiques à valider avec le technicien. Toutefois, la liste s’allonge puisque par la suite, je suis devenu un ambassadeur pour divers organismes. Je n’ai pas été en mesure de dire non et j’étais surtout fier d’être choisi. En plus de ma classe, je suis responsable de mon école et je suis devenu président du CÉ de l’école de mes enfants. À un certain moment, j’ai perdu le contrôle et je n’ai rien vu venir…

J’ai été arrêté pour un certain temps; j’ai pris conscience de tous les petits signaux que mon corps m’envoyait et que je n’écoutais pas : les nuits blanches, le manque d’appétit, la fatigue extrême le soir après avoir couché mes enfants, les moments d’agitation, d’inquiétude et j’en passe. Je suis tellement fier et enjoué de l’impact que je peux avoir dans ma classe, dans mon école ou sur les réseaux sociaux que je ne prends pas en considération l’impact de ce que j’entreprends sur moi. Je suis une personne créative et aussi un « patenteux ». J’aime sortir de ma zone de confort et prendre des risques. Très humblement, je pourrais me définir comme un crinqué de l’éducation. Et je ne suis pas le seul, il y en a beaucoup sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

Je l’ai échappé le moment où je n’ai pas été en mesure de mettre mes limites. 

Nous sommes au 21e siècle et l’apport des technologies en éducation est indéniable. Nous sommes dans une vague de changements, et plusieurs d’entre nous partagent ce qui se passe dans nos classes. Je me rends compte que je peux contribuer positivement à ce changement. Par contre, j’ai dû demeurer à la maison pour prendre soin de moi.

Je comprends maintenant que pour être en mesure de mettre les mains à la pâte, je dois connaître mes limites et contribuer comme je peux, sans toutefois me « vider ».

Je comprends que seul j’avance, mais qu’ensemble nous allons plus loin.

Je veux maintenant comprendre ce qui c’est passé pour ne plus reproduire les mêmes erreurs. Si je peux toucher ne serait-ce qu’une personne dans ce que je vous raconte, c’est encore mieux.

En ce qui me concerne, j’ai été et je reste bien entouré. J’ai une conjointe qui me surveille et qui m’aime, et deux beaux enfants. Elle me chicane (LOL!) car je repousse sans cesse mes limites professionnelles, ce qui fait que je me suis retrouvé dans cette situation.

Depuis mon arrêt, elle me répète constamment que ma famille a aussi besoin de moi. J’ai des collègues et un directeur d’école que j’apprécie, des amis qui me soutiennent dans ce que j’ai vécu.

Lorsque le moment est venu, je suis retourné dans ma classe avec mes élèves. Nous avons repris là où je les avais laissés.

Entretemps, je me suis créé un parcours professionnel et personnel dans le but de l’accomplir cette année. Je me suis fixé DEUX objectifs professionnels. J’ai aussi noté TOUT ce que je veux entreprendre au niveau personnel. L’équilibre est important.

Je vous envoie bonheur et énergie positive!

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Quelques annonces

Publiez un texte vous aussi!

Nos lecteurs adorent lire sur ce qui se passe dans la vie des enseignant(e)s (et nous aussi!)! Prenez le clavier et faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées, trucs et astuces via nos sections Opinion et Témoignages! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur