« Maxime Fortin Faubert, étudiant au doctorat à l’Institut de recherche en biologie végétale de l’Université de Montréal, combine deux approches pour décontaminer les sols de friches industrielles, pollués aux hydrocarbures et aux métaux lourds : la phytoremédiation, utilisant les plantes, et la mycoremédiation, utilisant les champignons. »

Source : Radio-Canada

« La phytoremédiation comme une solution peu coûteuse et efficace aux contaminations de surface. Cette technique de dépollution des sols est basée sur les interactions de certaines plantes. Traditionnellement, la décontamination des sols consistait à simplement déplacer la pollution en transportant des masses considérables de terre vers des lieux d’enfouissement. Il semble qu’une solution bien plus probante vienne de la nature elle-même.»

Source : Le Parisien

Les activités du présent guide permettront aux élèves se familiariser avec la phytoremédiation ainsi qu’avec la mycoremédiation à travers l’usage des plantes et des champignons.


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :

– Comprendre le processus de décontamination des sols;
– Comparer les processus de phytoremédiation et de mycoremédiation;
– Créer un herbier digital à partir des plantes hyperaccumulatrices;
– Connaitre des plantes pouvant être utilisées dans la décontamination des sols.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : ‪ La phytoremédiation ‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬

Amorcez ce guide pédagogique en présentant aux élèves l’infographie en lien avec les grands principes de la phytoremédiation telle qu’elle apparaît sur le site de Wikipédia.
Questionnez les élèves afin de vérifier leur compréhension individuelle de la phytoremédiation et des procédés qui la composent.

ACTIVITÉ 2 : ‪ Phytoremédiation et mycoremédiation ‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬

Poursuivez ce guide pédagogique en demandant aux élèves s’ils savent comment des sols contaminés peuvent être décontaminés. Connaissent-ils des techniques écologiques et peu coûteuses pour ce faire?

Enchaînez en présentant aux élèves la manchette suivante expliquant comment des un étudiant biologiste teste l’efficacité de saules et de pleurotes sur des sols contenant des résidus pétrochimiques.

Visionnez ensuite les explications de Maxime Fortin Faubert expliquant comment les plantes et les champignons sont utilisés pour dépolluer le sol.

Distribuez cet organisateur graphique afin que les élèves puissent y comparer la mycoremédiation avec la phytoremédiation.

ACTIVITÉ 3 : ‪ Herbier digital

Débutez cette activité en demandant aux élèves s’ils peuvent nommer des solutions naturelles pour lutter contre les parasites.

Affichez cet article relatant comment un chercheur scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada, recherche une nouvelle façon de protéger les cultures contre les champignons.

Poursuivez en affichant la liste des plantes hyperaccumulatrices afin que les élèves puissent réaliser un herbier des plantes capables d’accumuler les polluants. Ils pourraient être en mesure de choisir 2 ou 3 spécimens, trouver une image la représentant et nommer ses caractéristiques purificatrices ainsi que les endroits où s’en procurer.

Invitez les élèves à collaborer afin de réaliser une œuvre collective sur le site d’Adobe Spark ou sur Google Slides par exemple.


Pour en savoir plus

Des plantes qui décontaminent
Agence Science-Presse, 10 janvier 2014

Dépolluer les sols contaminés aux métaux lourds avec des plantes : intox ou réalité?
Bastamag, 6 mai 2016

Des plantes pour décontaminer autour de l’incinérateur
Le Soleil, 11 janvier 2016

Des champignons à la rescousse des sols pollués par les dioxines
Dailymotion, 5 novembre 2012



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!