Selon un rapport de l’UNICEF, près de 50 millions d’enfants à travers le monde sont victimes des crises migratoires. Forcés de quitter leur demeure, les enfants fuyant les conflits doivent traverser des moments difficiles. Voyons comment ces réfugiés vivent l’exil.

« Près de cinquante millions d’enfants ont traversé les frontières ou ont été déplacés de force, avance l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, dans un document publié mercredi 7 septembre dernier. »

Source : Le Monde

« Un autre constat que soulève le rapport est le nombre de plus en plus élevé d’enfants qui traversent seuls les frontières. L’an dernier, ils étaient plus de 100 000 à avoir demandé l’asile dans 78 pays sans être accompagnés, soit trois fois plus qu’en 2014. L’UNICEF rappelle que les mineurs non accompagnés sont plus à risque d’être exploités ou agressés, notamment par les contrebandiers et les trafiquants. »

Source : Radio-Canada

Les activités suivantes permettront de mieux comprendre la réalité que vivent les enfants déplacés, réfugiés et migrants.


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :

– Localiser des pays touchés par la crise migratoire;
– Rechercher sur le web le communiqué de presse de l’UNICEF concernant le rapport « Déracinés »;
– Comprendre les dangers auxquels sont exposés les enfants qui sont forcés de quitter leur domicile;
– Savoir ce qui peut être fait pour aider les enfants déplacés, réfugiés et migrants;
– S’impliquer auprès du service d’accueil aux nouveaux arrivants de sa région.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : La crise migratoire et les enfants

Dans un premier temps, demandez aux élèves ce qu’ils savent à propos de la crise migratoire qui s’est enclenchée l’an dernier. Quelles régions du monde sont affectées par cette crise?

En classe entière, localisez sur une carte du monde les endroits mentionnés dans la manchette suivante qui concerne l’impact de la crise migratoire sur les enfants.

Si vous disposez d’un tableau numérique interactif, affichez la manchette et utilisez l’outil annotation afin de surligner les pays mentionnés dans l’article. Ensuite, consultez Google Maps afin de localiser les pays.

ACTIVITÉ 2 : En apprendre plus sur les enfants déracinés

En partant de l’article de Radio-Canada présenté dans l’activité 1, demandez aux élèves de trouver la source première de l’information, soit le communiqué de presse de l’UNICEF, et de noter leur stratégie de recherche. Si nécessaire, le communiqué est disponible dans la section « Pour en savoir plus ».

Une fois l’information en main, demandez-leur de répondre aux questions ci-dessous :

  • Quels sont les dangers auxquels les enfants en exil sont exposés?
  • La proportion des enfants déplacés est-elle la même que pour les adultes?
  • Quel pays accueille le plus d’enfants réfugiés au monde?
  • Quelles sont les opportunités pour les communautés qui accueillent des migrants?
  • À quel endroit les enfants réfugiés subissent-ils de la discrimination?
  • Nommer des actions spécifiques qui permettent de protéger et d’aider les enfants déplacés, réfugiés et migrants.

ACTIVITÉ 3 : La crise des migrants

Invitez les élèves à trouver trois informations pour chacune des branches de ce schéma. Indiquez-leur de repérer des informations à partir de ce dossier de presse de Radio-Canada sur la crise des migrants.


Pour aller plus loin

Invitez les élèves à s’impliquer auprès du service d’accueil aux nouveaux arrivants de votre région. Proposez-leur d’offrir leur aide à des familles qui viennent tout juste d’arriver au Québec et qui ont besoin de se trouver du logement, un emploi et de s’intégrer.


Pour en savoir plus

48 millions d’enfants migrants ou déplacés de force dans le monde
Le Monde.fr, 7 septembre 2016

Près de 50 millions d’enfants «déracinés» dans le monde
La Presse, 6 septembre 2016

Près de 50 millions d’enfants « déracinés » dans le monde
Communiqué de presse de l’UNICEF, 7 septembre 2016

Crise migratoire
Dossier de La Presse

Crise des réfugiés : un défi pour l’Europe
Dossier de Toute l’Europe.EU

#Bienvenueauxréfugiés : Le Canada procède à la réinstallation des réfugiés syriens
Gouvernement du Canada