Près de deux et demi après les premières publications accusant Harvey Weinstein d'agressions sexuelles et de viols, le producteur de cinéma déchu s'est vu reconnaître coupable à l'issue d'un procès très médiatisé et ira passer les 23 prochaines années en prison. La sentence exemplaire donnée à Harvey Weinstein a une valeur symbolique puissante pour le mouvement #MeToo, deux ans et demi plus tard : fini les intouchables, le temps est à la libération de la parole.
Ce SCOOP! est réservé aux abonnés! ou Informez-vous sur l'abonnement


ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : NOS ABONNÉS NE VOIENT PAS CES ANNONCES