L’entrepreneuriat conscient dans un contexte de douance

Nous avons rencontré Julianne Lauzon, une élève avec un profil de douance de l’école primaire Joseph-Henrico, et son enseignante Chantal Leblanc, toutes deux animatrices d’un atelier dans le cadre du premier Congrès automnal d’Idée éducation entrepreneuriale, qui se déroulait à Québec le 2 novembre 2018.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

À 8 ans, Julianne a identifié un besoin dans sa classe et imaginé un projet qui pouvait y répondre; elle a créé l’entreprise JLS (J’aime les sports) et réalisé des séances d’entraînement sous forme de capsules vidéo pour ses camarades. De l’étude de marché (sondage pour identifier les sports préférés des élèves de sa classe) jusqu’aux démarches d’expansion de son entreprise (recrutement d’une amie pour l’aider dans son projet), la jeune entrepreneure a développé plusieurs compétences qui lui seront utiles toute la vie.

Dans cette entrevue, Chantal explique que dès le début de l’année scolaire, elle avait remarqué la curiosité et la motivation de Julianne et qu’elle a cherché des moyens de développer ces deux qualités. Lorsqu’on lui demande quelle posture l’enseignant doit adopter pour permettre aux élèves de grandir à travers des projets entrepreneuriaux, Chantal répond qu’il faut faire preuve d’humilité et d’ouverture et surtout, qu’il ne faut pas se donner de balises de temps.

On vous invite à écouter cette entrevue afin de découvrir le potentiel de la pédagogie entrepreneuriale consciente sur les jeunes et sur les adultes!

On vous invite aussi à participer à la deuxième édition du Congrès automnal qui se tiendra les 24 et 25 octobre au Centre des congrès de Lévis.


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :