Le 13 avril 1598, Henri IV, roi de France, promulgue l’Édit de Nantes qui se veut une permission pour la liberté de culte, de droits civils et politiques pour les protestants de France. Celui-ci mettra donc fin aux guerres de religion qui ont plongé la France dans une situation chaotique pendant près de 40 ans.

« L’Édit de Nantes a une grande importance dans l’histoire de la France; il est le symbole de la victoire de la tolérance sur la guerre civile et religieuse. Par cet édit, en effet, la France devient le premier royaume d’Europe où la religion du roi n’est pas imposée officiellement à tous ses sujets. Pourtant la négociation de l’édit a été lente et difficile, et ses dispositions ne sont pas si exceptionnelles qu’on veut le croire. »

Source : Larousse.fr

« Promulgué par Henri IV (1589 – 1610), […], l’édit de Nantes accorde la liberté de culte aux protestants français. Il organise pour un siècle la coexistence forcée entre catholiques et réformés, […] Cette acceptation de la division religieuse, alors exceptionnelle en Europe, ne signifie pas égalité : les réformés doivent se plier à la dîme et aux fêtes du catholicisme, dont le culte est partout rétabli. En outre, le préambule de l’édit rappelle le projet monarchique d’unité religieuse, temporairement mis en sommeil, mais que Louis XIV réveillera. »

Source : Universalis.fr


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :

– Comprendre les causes et les conséquences de l’Édit de Nantes;
– Comprendre l’influence de l’Édit de Nantes sur la société occidentale actuelle;
– Situer les évènements marquants qui ont mené à la signature de l’Édit de Nantes;
– Situer les différents pays qui permettent une cohabitation religieuse.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : L’Édit de Nantes

Défi 1 : Les causes de l’Édit?

À l’aide des articles suivants (1, 2) demandez aux élèves de compléter ce questionnaire permettant de mieux saisir les évènements ayant mené à la signature de l’Édit de Nantes.

Défi 2 : Les impacts de l’Édit de Nantes?

À la lumière de cet extrait :

« Encore une fois, les principales mesures proposées par l’édit ne sont pas des nouveautés : de précédents édits proposaient déjà la liberté de conscience, des zones où le culte était autorisé et des places de sureté. La première nouveauté, c’est que cette fois-ci, on va vraiment se donner les moyens de l’appliquer.
La seconde nouveauté, c’est que pour une fois les protestants sont traités comme des sujets du roi presque comme les autres. Auparavant, on légiférait sur une faction sédicieuse et agitatrice, à qui on concédait des faveurs. Avec l’Édit de Nantes, ils ont un statut (même si le statut des catholiques est plus confortable), pas un régime de faveur provisoire et précaire.
La troisième nouveauté, c’est la position nouvelle du roi : il ne se pose plus en chef de l’un des parti qui demande à l’autre de faire amende honorable et de rentrer dans le rang, mais il se pose en arbitre des deux factions. Il ne participe plus à l’affrontement, il l’arbitre. Cette attitude du roi qui le place au dessus des dissension religieuses est un premier pas très fort vers l’absolutisme : d’arbitre, le roi deviendra bientôt seul juge et seul décideur. »

Source : Histoire de France

Demandez aux élèves de répondre aux questions suivantes;

– Les protestants sont-ils gagnants de l’Édit de Nantes? Pourquoi?
– Que veut-on dire lorsque l’on affirme que « les protestants sont traités comme des sujets du roi presque comme les autres »?
– Quel était le rôle du roi avant l’Édit de Nantes?

ACTIVITÉ 2 : La tolérance religieuse en 2016

L’Édit de Nantes encourageait la tolérance religieuse, soit une cohabitation tolérée entre différents groupes religieux.

En groupe, demandez aux élèves s’ils connaissent des situations, aujourd’hui, où la tolérance religieuse est acceptée et même encouragée.

– Certaines situations qui peuvent être mentionnées par les élèves :

  • La pluralité religieuse au Canada;
  • La pluralité religieuse aux États-Unis.

En groupe, demandez ensuite aux élèves s’ils connaissent des situation, aujourd’hui, où il y a une intolérance religieuse, qui sans être encouragée par l’État, est fortement vécue par la population.

– Certaines situations qui peuvent être mentionnées par les élèves :

  • La situation dans les banlieues parisiennes;
  • Les pays des Balkans;
  • La situation entre Israël et la Palestine;
  • La place des chrétiens dans certains pays Arabe – Égypte, Syrie, Irak, Iran;

– Est-ce que ces situations sont toutes « parfaites »?

– Est-il possible que certains groupes luttent contre l’intolérance? À l’inverse, existe-t-il des groupes qui incitent à l’intolérance?

– Est-ce que les gouvernements doivent intervenir dans le domaine de la vie spirituelle, ou à l’instar du roi Henri IV, devraient-ils s’éloigner des questions religieuses et laisser cela entre les mains du domaine privé?

ACTIVITÉ 3 : Des pays aux multiples religions ?

En groupe, posez les questions suivantes aux élèves :

– Existe-t-il des pays qui n’ont pas de religions « officielles »? [voir la carte]

– Ces pays sont-ils plus tolérants envers l’autre que ceux dans lesquels il y a une religion officielle?

– Pourquoi certains pays ont-ils une religion officielle?

Cela peut s’expliquer par des raisons souvent historique.

– À l’aide de la carte, les élèves peuvent-ils voir une tendance religieuse sur la planète?

  • Où se retrouvent la majorité des musulmans sur la planète?
  • Où se retrouvent la majorité des Chrétiens? Les Catholiques? Les Protestants? Les Orthodoxes?
  • Où se retrouvent la majorité des Bouddhistes?
  • Qu’est-ce qui peut expliquer cette répartition?

Pour en savoir plus

L’Édit de Nantes
Histoire de France

Guerre de religion (France)
Histoire du monde

Édit de Nantes
Universalis.fr

Édit de Nantes
Larousse.fr

Révocation de l’Édit de Nantes
Larousse.fr

Chronologie des guerres de religion en France
Wikipédia

La Révocation de l’Édit de Nantes et ses conséquences
Musée virtuel du protestantisme

Religion d’État
Wikipédia

La Religion et les Civilisations anciennes a aujourd’hui , Distinction du symboles au récits !
Eveil-delaconscience.com

Children and religion : Influence of religion on children and their rights
Humanium.org