Classé dans :

Le leadership, une solution aux défis de l’enseignement de demain

Comment le leadership peut aider à relever les défis de l'année scolaire actuelle? Roberto Gauvin, fort de 32 ans d'expérience en éducation, évoque des pistes intéressantes pour répondre à cette question. Nous avons eu envie de les partager avec vous!
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

La rédaction a choisi de vous présenter aujourd’hui, avec son accord, des extraits d’un texte de Roberto Gauvin, dans lequel il dresse un bilan de ses années de direction. Au moment où les enseignants et les élèves vivent une situation hors du commun, il importe de rappeler que la valorisation du leadership en éducation peut apporter des solutions inespérées. 

Enseigner n’est pas un métier facile et l’on apprend rapidement qu’entre la théorie et la pratique, la marge peut parfois être grande. Mon travail en éducation aura été de chercher les meilleures pratiques innovantes pour aider les enseignants et les jeunes à trouver un sens à leur vie académique, mais aussi à leur vie personnelle. Le défi majeur de l’éducation au cours des prochaines années sera, à mon avis, de s’entendre sur ce qu’est une éducation de qualité, de reconnaître ce qui est important d’apprendre et de trouver les meilleurs moyens pour y arriver.

Dans certaines organisations, on entend souvent des gens dire qu’ils font confiance pourvu que les gens ne fassent pas d’erreurs. L’erreur est humaine, non? Si on veut que les gens prennent des risques, il faut accepter qu’ils fassent des erreurs à l’occasion… C’est le secret de l’innovation : ne pas essayer de contrôler les gens, les laisser faire leur travail et leur donner les ressources pour qu’ils puissent y arriver. Cela prend plus de temps, mais l’engagement devient alors le levier le plus puissant pour suivre cette route. Les enseignants sont eux aussi des apprenants et ils arrivent à faire de meilleures introspections lorsqu’ils travaillent dans un milieu sécuritaire et à l’abri des jugements. 

Au final, un bon leader doit être en mesure de laisser son équipe aller de l’avant pour faire son travail tout en étant près et disponible pour aider au besoin.

Pour lire l’intégralité du texte de Roberto, rendez-vous sur son blogue.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Quelques annonces

Publiez un texte vous aussi!

Nos lecteurs adorent lire sur ce qui se passe dans la vie des enseignant(e)s (et nous aussi!)! Prenez le clavier et faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées, trucs et astuces via nos sections Opinion et Témoignages! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l'École branchée!

Recevez l'École branchée | Hebdo ainsi que la programmation de nos services chaque semaine!



À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.

Prochaines formations en direct