La saison des tornades bat son plein aux États-Unis

Paru le

Ce guide pédagogique est une mise à jour de celui paru le 23 mai 2013.

Cliquez ici pour accéder au cahier de l’élève

L’arrivée de l’été est synonyme de chaleur pour la majorité des régions d’Amérique du Nord. Cependant, cela coïncide également avec de grandes instabilités météorologiques résultant par une série de tornades qui détruisent tout sur leur passage. Depuis le 16 mai seulement (à peine deux semaines), on dénombre 236 rapports d’observation (1200 par année) de tornades aux États-Unis et plusieurs dizaines d’avertissements de tornades tous les jours. Malheureusement, la violence de ces catastrophes naturelles provoque des décès tous les ans et le compte est déjà à dix victimes en date du 28 mai.

C’est l’État du Missouri qui fut le plus sévèrement touché, jusqu’à présent, où sept personnes ont perdu la vie :

« Une rare tornade de catégorie EF-3 (seuls 5 % de ces phénomènes atteignent ou dépassent une telle puissance) a traversé la capitale Jefferson City et tué au moins sept personnes dans la région. Elle a été ressentie « comme un tremblement de terre », selon les mots d’une résidente au micro de CNN. Le tube était plus épais que haut, et a envoyé des débris à près de 4 000 mètres d’altitude, selon le Service météorologique national. Les dégâts sont considérables. »

Source : MétéoMédia, 24 mai 2019

Les États les plus souvent touchés et le plus à risque encore cette année sont le Missouri, le Texas, l’Oklahoma et l’Illinois. Frappés par de grandes chaleurs et beaucoup d’humidité, il devrait y avoir beaucoup de perturbations météorologiques dans ces secteurs jusqu’à la fin mai.

« Avec une chaleur plus intense que d’habitude dans le sud des États-Unis et un anticyclone fort dans la même zone, le dôme d’air frais est bloqué dans le nord-est (dont au Québec). Ce contraste de températures est idéal pour la formation d’orages violents [ … ] »

Source : MétéoMédia, 24 mai 2019

Dans le cas du Canada, beaucoup moins de phénomènes extrêmes de ce type sont observés. Au Québec, il y a environ cinq tornades de faible intensité (0 ou 1) par année. L’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba sont davantage touchés avec 30 à 45 tornades tous les ans.

« Les Prairies constituent la région la plus active en matière de tornades au Canada, en particulier dans le sud. « Parce qu’on se rapproche de l’Équateur et qu’on a donc plus de chaleur », précise Natalie Hasell. En moyenne, les Prairies subissent de 30 à 45 tornades par an, avec 8 à 12 pour le Manitoba. »

Source : Radio-Canada, 24 mai 2019

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir...

La tortue Tirelire est morte

En Thaïlande, la tortue marine surnommée «Tirelire», parce qu’elle avait avalé une énorme quantité de pièces de monnaie lancée par les visiteurs du parc où elle demeurait, est morte cette semaine. Voyons de plus près ce phénomène insolite.

L’importance d’un nom

Depuis 35 ans, les femmes qui se marient au Québec conservent leur « nom de jeune fille ». Pourtant, l’épouse de Justin Trudeau se fait communément appeler Sophie Grégoire-Trudeau.

Les tenants et aboutissants d’un gouvernement minoritaire

Lendemain d'élections au Canada : Justin Trudeau, chef du parti libéral et premier ministre sortant, reprend le pouvoir au sein d'un gouvernement, cette fois, minoritaire. Zoom sur le fonctionnement d'une minorité à la Chambre des communes.