Intégrer les dimensions pédagogique et sociale pour s’adapter au 21e siècle

Plus du même auteur...

Leçons de leadership en contexte de pandémie

Comment apprendre individuellement de ce qui a transformé collectivement notre quotidien, nos sources d'accomplissement et de bien-être? Marius Bourgeoys partage ses leçons de leadership apprises en contexte de pandémie et Stéphanie Dionne propose des questions pour transformer ces leçons en actions!

Quand les jeunes s’engagent en faveur de l’environnement : le Pacte de l’école québécoise

À l’occasion du 2e congrès automnal d’IDÉE Éducation entrepreneuriale, en octobre 2019, nous avons rencontré Dominic Vézina, AVSEC au Collège Regina Assumpta, ainsi que Catherine et Noémie, élèves du même établissement, pour parler de leur grand projet entrepreneurial à saveur environnementale : le Pacte de l’école québécoise. Celui-ci invite les directions d’établissements à prendre des mesures concrètes pour limiter leur empreinte carbone.

L’approche sociale de la pédagogie : grandir au contact des autres

Utiliser les ressources humaines du milieu pour enrichir la vie des élèves, voilà comment l’enseignante Catherine Lapointe explique sa « pédagogie sociale », une approche de l’enseignement qui lui est chère. Suite à un atelier qu’elle a offert en octobre 2019, nous l’avons rencontrée pour en savoir plus, ainsi que Chantal Larivière, qui venait d’y assister en tant que « grand témoin ».

La petite histoire du logiciel Lexibar

Lexibar est un outil d'aide technologique créé au Québec. Nous avons rencontré son créateur, Francis Haynes, qui nous explique comment il a utilisé sa formation en ingénierie pour venir en aide aux jeunes qui, comme son propre frère, ont un parcours scolaire difficile à cause de leurs difficultés à lire et à écrire.

J’ai une idée! S’entreprendre et s’engager à l’école et à la maison

Le 12 mai dernier, IDÉE éducation entrepreneuriale présentait « J’ai une idée ! S’entreprendre et s’engager à l’école et à la maison », une initiative qui permet aux parents, aux éducatrices en service de garde et aux enseignants de réaliser un projet d’éducation novateur permettant aux jeunes d’expérimenter différents types d’entrepreneuriat.

À l’occasion du colloque de l’AQUOPS, nous avons rencontré Patrick Beaupré, conseiller régional RÉCIT à la formation générale des adultes et président de l’AQUOPS, qui nous parle de l’évolution du colloque d’hier à aujourd’hui, et de ce qu’il entrevoit pour l’AQUOPS de demain.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

Du 27 au 29 mars 2018, l’École branchée était au colloque de l’Association québécoise des utilisateurs d’outils technologiques à des fins pédagogiques et sociales (AQUOPS) à Québec. Plus de 1 000 intervenants du domaine de l’éducation s’y sont réunis afin de prendre part à cet incontournable rendez-vous technopédagogique annuel.

Dans cette entrevue, Patrick Beaupré nous rappelle que l’ordinateur était présent lors de la création de l’AQUOPS en 1981, mais qu’il fallait être assez visionnaire pour croire que ce « bidule » pourrait être utilisé en classe.

Vers une finalité pédagogique et sociale

Mais l’AQUOPS ça veut dire quoi?

Initialement, il s’agissait de l’Association Québécoise des Utilisateurs de l’Ordinateur au Primaire et au Secondaire. Après 35 ans, l’AQUOPS a changé de nom pour devenir l’Association Québécoise des Utilisateurs d’Outils technologiques à des fins Pédagogiques et Sociales.

L’acronyme est resté le même.

Patrick explique que ce changement a été motivé par la volonté de mieux représenter ses membres et de s’adapter au 21e siècle. S’il vise d’abord et avant tout à accompagner les participants en pédagogie, il y a également une dimension sociale puisque les outils technologiques permettent de créer des interactions.

Qu’en est-il de demain?

Patrick prévoit que dans les années à venir, les organisateurs de l’AQUOPS voudront amener des choses différentes et sortir de l’unique formule conférence et ateliers « mains-sur-les-touches ». Une chose est certaine, il veut que l’AQUOPS continue de rassembler « en vrai » des passionnés autour de l’éducation, de la pédagogie et de la technologie, un mélange qu’il considère vraiment intéressant!

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, votre outil de veille professionnelle en éducation!




🤩 Vous pouvez vous aussi publier un article dans les pages de l'École branchée! Partagez vos projets, idées, conseils et coups de coeur éducatifs avec nos plus de 60 000 visiteurs par mois! Voici comment faire!



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!
Avatar
Stéphanie Dionnehttp://ecolebranchee.com/famille
Stéphanie Dionne est directrice du développement et des partenariats, animatrice et conférencière. Elle contribue au rayonnement des acteurs du milieu de l'Éducation et de son écosystème. De plus, elle accompagnement les parents, les enseignants et les intervenants dans une mentalité de coéducation afin de permettre aux jeunes de devenir des citoyens épanouis à l'ère du numérique.