Un guide pratique pour basculer vers l’enseignement à distance en 24 heures

Peut-être l'avez-vous vu circuler récemment sur les réseaux sociaux : une équipe du CSS de la Baie-James a développé et partagé son « Pense-bête » pour guider simplement et concrètement un éventuel basculement en enseignement à distance. Pour en savoir plus sur cet outil de référence, nous avons discuté avec Marc Nolet, personne-ressource au RÉCIT local du CSSBJ.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Au Centre de services scolaire de la Baie-James (CSSBJ), on estime qu’il est possible de basculer vers l’enseignement à distance en seulement 24 heures… si on est bien guidé et outillé. À cet effet, au cours des trois dernières semaines, sept personnes ont participé activement à la préparation d’un outil de référence pour que la transition se fasse le plus rapidement et efficacement possible, en cas de nécessité.

« Nous craignons de devoir vivre un deuxième confinement en cours d’année scolaire. Pour notre équipe, il était devenu prioritaire de se préparer à vivre cette situation le plus facilement possible, sans coupure, si jamais elle se présente », indique Marc Nolet, conseiller pédagogique au RÉCIT local du CSSBJ.

Dès qu’il a parlé du projet à la directrice des services éducatifs, il a obtenu son accord pour constituer une équipe et débuter la démarche de création. Deux conseillers pédagogiques RÉCIT, une conseillère pédagogique en math-science, une conseillère pédagogique en adaptation scolaire, deux enseignantes et une adjointe ont été identifiés. « Pour moi, il était essentiel que des enseignants soient engagés dans le projet : ils sont le reflet de ce qui se vit concrètement en classe », explique M. Nolet.

Sans savoir vraiment à quoi ressemblerait le résultat final, l’équipe a débuté la démarche avec des orientations claires. Il fallait que ce soit facile à consulter, simple à comprendre et à utiliser. Bref, il fallait être pratico-pratique.

Au final, l’outil prend la forme d’une sorte de « napperon cliquable », disponible entièrement en ligne. Il compte deux sections : « Je me prépare » et « En action », aussi divisées en trois sous-sections (Volet pédagogique, Volet technologique et Gestion de classe). Tous les éléments sont présentés sous forme de liste concise et pratique.

Bien que chaque section soit importante, dans une capsule vidéo complémentaire, les deux enseignantes qui ont participé au projet ont identifié les éléments qu’elles considèrent comme étant les plus pertinents pour elles. 

Par exemple, le Pense-bête pour l’enseignant répond à la question « Par où commencer? » pour basculer vers l’enseignement à distance. Aussi, la matrice comportementale présente un modèle de « règles de vie » attendues de la part des élèves, à leur communiquer au préalable. De même, la section « Je le vis de la maison » est un guide pour rendre les rencontres virtuelles avec les élèves plus interactives et efficaces. La sélection d’outils d’évaluation et de rétroaction est aussi un incontournable.

Un accueil enthousiaste du réseau

Dès que Marc Nolet a partagé le nouvel outil sur les réseaux sociaux en début de semaine, il a été inondé de commentaires positifs et de demandes de partage, ce qui s’est avéré révélateur d’un véritable besoin dans le milieu. « Nous avons bâti le document en fonction de notre réalité, basé sur nos choix technologiques d’organisation. Dans certains centres de services, il pourra être repris tel quel, mais d’autres devront l’adapter à leur situation. Quoi qu’il en soit, on peut certainement s’inspirer de notre démarche. »

Pour d’autres conseils pour basculer à l’enseignement à distance :

En complément à cet article, Carrefour éducation vous propose son guide sur la formation à distance.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Nos prochaines formations en direct