France : Des contes spécialement réécrits pour les enfants qui ont du mal à lire ou qui n’aiment pas lire

« tous lire » est un projet éditorial en faveur des enfants qui ont du mal à lire ou qui n’aiment pas lire. Pourquoi? Parce que les livres qui leur sont proposés ne correspondent ni à leur âge ni à leurs troubles (« dys ») ou handicaps (malvoyants, malentendants…).

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

« tous lire » est un projet éditorial en faveur des enfants qui ont du mal à lire ou qui n’aiment pas lire. Pourquoi? Parce que les livres qui leur sont proposés ne correspondent ni à leur âge ni à leurs troubles (« dys ») ou handicaps (malvoyants, malentendants…). 

La démarche de l’éditeur, M. Jean-Claude Marguerite, consiste à repenser le livre pour eux : le texte, sa présentation, la structure même de l’ouvrage. Romancier, il a accordé la même attention à susciter le plaisir. Plutôt que d’écrire ses propres histoires, il a choisi d’adapter fidèlement des contes traditionnels, parce qu’ils sont, selon lui, « le socle de notre imaginaire littéraire et une invitation stimulante à lire ».

Cette démarche est détaillée sur le site « tous lire ».

Le premier recueil, intitulé Trois contes, sert de test grandeur nature depuis quelques jours (des orthophonistes, des parents, des bibliothécaires l’ont déjà téléchargé gracieusement), afin d’améliorer le protocole « tous lire ». Il contient les versions adaptés des contes Boucle d’or et les 3 ours, Les Musiciens de Brême et Le Petit Chaperon rouge.

M. Marguerite travaille également sur un autre concept, celui de la lecture progressive, où trois versions du même conte se succèdent, la dernière en étant une réécriture dans un français actualisé (avec une mise en page adaptée). Il compte lancer dans quelques jours une opération de crowdfunding (financement participatif) pour en financer le premier titre.

Pour en savoir plus sur cette initiative, fondée sur l’idée « que lire ne doit pas rester un privilège », visitez https://touslire.wordpress.com

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. En 2021, elle est reçue à l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!