Les Fab Labs

(page précédente) Les Fab Labs, de l’anglais Fabrication Laboratory, sont des ateliers munis de machines-outils pilotées par ordinateur pouvant fabriquer rapidement et à la demande des biens de nature variée (vêtements, livres, […]
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Un cours en ligne sur les dimensions de la compétence numérique

La Chaire recherche du Canada sur le numérique en éducation propose depuis le 2 novembre un MOOC (cours gratuit) qui vise à mieux apprivoiser les dimensions de la compétence numérique. Nous en avons rédigé un résumé complet pour vous.

La rafale de nouvelles brèves – semaine du 13 novembre

Chaque vendredi, vous les attendez impatiemment... voici les brèves de la semaine! On parle de la communauté de pratique ÉB qui se poursuit (avec un parcours pour les gestionnaires), nouveau outil diagnostic de la compétence numérique, un blogue sur les aides technos, de nouveaux MOOC pour les profs, idées pour élèves doués, filles et technos et plus! Bonne lecture!

La rafale de nouvelles brèves – semaine du 6 novembre

Chaque vendredi, vous les attendez impatiemment... voici les brèves de la semaine! On parle de : formations CréaCamp, du Student Engagement Summit, d'ateliers de codage pour les jeunes autochtones, des prix Reconnaissance jeunesse, bouger = santé, le magazine Curium gratuit en novembre, des occasions de DevProf à venir... Bonne lecture!

La rafale de nouvelles brèves – semaine du 30 octobre

Vous les attendiez impatiemment, voici les brèves de la semaine! On parle de : CréaCamps Découverte, livres adaptés pour les DYS, MOOC sur la compétence numérique, colloque Numérique 2020 enseignement supérieur, l'ACELF en direct en rediffusion, consultation publique de BAnQ. Bonne lecture!

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Le plan vert du gouvernement Legault : audacieux, mais insuffisant?

Le gouvernement de François Legault a présenté dernièrement son plan vert aux Québécois. On parle de 6,7 milliards de dollars d'investissement sur cinq ans qui devrait réduire de 12 millions de tonnes les émissions de gaz à effet de serre. Audacieux, mais insuffisant? Regards sur la lutte aux changements climatiques au Québec et ailleurs dans le monde.

Palmarès québécois des écoles secondaires : fait-on fausse route?

Fait-on fausse route avec un palmarès des écoles secondaires? Marc-André Girard, directeur d'école depuis 15 ans est d'avis que oui car selon lui, une école ne se choisit pas qu’en fonction des résultats aux examens du ministère.

Une application pour favoriser le renforcement

De quelle façon est-il possible de favoriser le renforcement et la réactivation de certaines notions chez les élèves, sans que cela devienne épuisant, stressant et ennuyant pour eux? La technologie devient une solution pour les élèves du Collège Sainte-Anne.

Mozaïk-Portail: pour simplifier l’enseignement en classe et à distance

Le Mozaïk-Portail est utilisé dans toutes les écoles primaires et secondaires publiques et plusieurs établissements privés de la province et facilite, entre autres, la gestion des activités d’apprentissage, de communication, de collaboration et de suivi.

(page précédente)

Les Fab Labs, de l’anglais Fabrication Laboratory, sont des ateliers munis de machines-outils pilotées par ordinateur pouvant fabriquer rapidement et à la demande des biens de nature variée (vêtements, livres, objets décoratifs, etc.), décrit Wikipédia. Ce concept a été créé à la fin des années 1990 au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Le créateur, Neil Gershenfeld, a voulu explorer comment le contenu de l’information renvoie à sa représentation physique, et comment une communauté peut être plus créative et productive si elle a accès à une technologie. Par exemple, son utilisation dans certains pays du tiers-monde (au Ghana, au Kenya, en Inde et en Afghanistan par exemple) a permis à quelques villages de générer eux-mêmes des produits introuvables ou d’un prix inaccessible pour eux. De plus, le MIT fournit les plans de différentes machines (sous licence libre) qu’on peut construire avec des moyens modestes.

Les Fab Labs, comme les hackerspaces, sont des lieux physiques, mais ils disposent d’équipement spécialisé qui reste sur place. Pour le reste, ils permettent aussi d’apprendre, de partager et de fabriquer.

Fab Labs et écoles ne sont pas si éloignés. Les premiers permettent de fabriquer quelque chose soi-même, tout en bénéficiant de l’appui de gens qui peuvent guider cette réalisation. Les secondes visent à développer des compétences et à acquérir des connaissances, tout en bénéficiant de l’appui d’un guide qu’on appelle enseignant.

Pour l’instant, les Fabs Labs sont relativement peu nombreux dans le monde à cause de la complexité technologique liée à leur mise sur pied, mais il n’en demeure pas moins que leur philosophie peut avoir des échos dans nos écoles. « À mon avis, un vrai Fab Lab ferait des merveilles pour certains décrocheurs. Beaucoup d’entre eux sont des jeunes qui ne veulent pas savoir, mais faire », croit André Cotte, conseiller en logiciels libres pour l’éducation à la Société GRICS. Il ajoute : « Bien des élèves en difficulté réussissent à faire des choses extraordinaires si on les laisse libres. »

L’école Marymount, une école secondaire pour fille située à New York, a inauguré au début de cette année scolaire son propre Fab Lab. Dans un compte-rendu d’une visite des installations sur le blogue de l’association Smart Interaction Lab, on peut lire les observations de l’auteur. Il note entre autres que « l’art de faire » est de retour dans le curriculum grâce au Fab Lab. Il rappelle que les cours qui impliquaient la fabrication d’objets sont complètement disparus des programmes au secondaire. Ces cours étaient marginalisés et avaient la réputation de rassembler les élèves n’arrivant pas à rester assis tranquilles dans une classe, voués à un avenir limité aux carrières manuelles ou industrielles. Pourtant, à voir les jeunes en action dans le Fab Lab, l’auteur suggère que le fait d’apprendre comment réaliser le prototype d’un produit leur enseigne des compétences en design, ingénierie, infographie, systèmes manufacturiers, recherche et même en entrepreneuriat. Pour lui, cela provoque une ouverture et permet de comprendre le monde d’une nouvelle manière.

Au Canada, l’école Father Patrick Mercredi, à Fort McMurray en Alberta, possède un laboratoire d’ingénierie mettant à la disposition des élèves plusieurs postes de travail individuels pour la robotique, le fraisage à contrôle numérique, l’ingénierie structurale, les sciences thermiques appliquées, l’électricité et les commandes électriques appliquées. Ces salles de classe permettent aux élèves d’appliquer leurs connaissances et d’acquérir une plus grande compréhension par la conception, la réalisation et la mise à l’essai de leurs propres idées. Elles sont utilisées dans le cadre de cours intégrés dans le curriculum. Comme on peut le lire dans le livret présentant les finalistes des prix Ken Spencer en 2012, dont ce projet fait partie, « l’objectif des programmes de premier et de deuxième cycle du secondaire consiste à offrir un environnement de classe qui motive, inspire et engage les élèves en leur fournissant des possibilités similaires au monde réel. En engageant les élèves dans de multiples occasions d’apprendre les sciences et les technologies, ils sont mieux préparés à faire des choix de vie et de carrière en ce qui concerne les études postsecondaires, l’exploration de possibilités d’emploi et l’adoption d’orientations futures dans la collectivité. » Un projet tout à fait dans l’esprit Fab Lab, à l’échelle de l’école!

Du côté de la France, on trouve quelques initiatives, comme le Fab Lab de l’université Cergy-Pontoise qui est ouvert au public depuis le 24 février dernier. Quelques projets de mise en place de Fab Labs au Québec sont en cours et on peut suivre leur actualité ici.

Pour lire la suite

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'AQUOPS, Edteq et en tant que membre du comité #Francosphère de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



Article précédentUn brin d’histoire
Article suivantLa pédagogie inversée