Éducation économique et jeu sérieux : un duo qui fait bon ménage

L’éducation économique n’est plus systématiquement enseignée au secondaire depuis plusieurs années au Québec. Vu l’intérêt grandissant pour la ludification des apprentissages et l’importance accordée par le programme de formation aux compétences transversales et à l’interdisciplinarité, l’utilisation d’un jeu sérieux pourrait cependant améliorer la situation.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

L’éducation économique n’est plus systématiquement enseignée au secondaire depuis plusieurs années au Québec. Vu l’intérêt grandissant pour la ludification des apprentissages et l’importance accordée par le programme de formation aux compétences transversales et à l’interdisciplinarité, l’utilisation d’un jeu sérieux pourrait cependant améliorer la situation.

Le projet en développement « Tooniie Land » est une aventure conduisant les joueurs de 10 ans et plus dans un monde où ils devront aider le roi à ramener la prospérité au sein de son île. Ce jeu vidéo éducatif vise à permettre aux joueurs de se familiariser avec des concepts liés à l’épargne, l’endettement, la consommation, l’entraide, l’entrepreneurship et l’éthique, notamment.

« J’ai grandi sans recevoir une quelconque éducation financière et ce fut la même chose pour mes parents », explique l’entrepreneur québécois derrière le projet, Windor Dorméus, de Simiixi Création. « Aujourd’hui, arrivé à l’âge adulte et avec des responsabilités familiales, j’ai vite constaté qu’il est important de savoir gérer ses sous qui ont très souvent été durement gagnés.

Tooniie_Land

Selon des statistiques relayées par l’entreprise, 20 % des jeunes diplômés du secondaire se verraient gagner plus de 100 000 $ par année d’ici 10 ans. De plus, 50 % des diplômés seraient déjà endettés à leur sortie du secondaire.

« J’ai grandi avec un grand amour pour les jeux vidéo et je crois qu’est maintenant venu le temps de jouer plus sérieusement », conclut M. Dorméus. Si vous êtes également d’avis qu’il est important d’éduquer les jeunes aux réalités de la gestion financière personnelle et souhaitez soutenir le projet, sachez qu’il est présentement en campagne de financement participatif.

Le jeu sera disponible sur différentes plateformes (iPhone, iPad, Android et PC).

Pour en savoir plus, lisez aussi l’article du journaliste Yves Therrien, paru le 21 février dernier dans le quotidien Le Soleil, « Démystifier les bases de la finance par le jeu ».

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :