Des ressources pour la Journée mondiale pour un Internet plus sûr

L’édition 2015 de la Journée mondiale pour un Internet plus sûr (Safer Internet Day) aura lieu le 10 février prochain. Les activités organisées autour de cette journée visent à sensibiliser la population, particulièrement les jeunes et leurs parents, à l’importance de la sécurité en ligne.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

ANNONCE
Ajouter aux favoris (0)

L’édition 2015 de la Journée mondiale pour un Internet plus sûr (Safer Internet Day) aura lieu le 10 février prochain. Les activités organisées autour de cette journée visent à sensibiliser la population, particulièrement les jeunes et leurs parents, à l’importance de la sécurité en ligne.

À l’occasion du Safer Internet Day, chaque année en février, des pays et des organismes de partout dans le monde font campagne en faveur d’une utilisation prudente et responsable d’Internet et du téléphone cellulaire, en particulier auprès des jeunes. Au Canada, c’est le Centre canadien de protection de l’enfance qui parraine les activités via son programme CyberAide.ca.

L’an dernier, le Centre a présenté de nouvelles ressources de sécurité Internet pour les parents qui, parfois, peinent à acquitter la tâche de plus en plus complexe qui leur revient d’élever des enfants à l’ère du numérique :
– Brochure Être parent de préados ou d’ados à l’ère numérique
Fiche sur la protection des ados en ligne

Le Centre encourage les parents et les enseignants à consulter le site Une porte grande ouverte, un site de référence complet sur la question.

* * *

En France, cette année, l’accent sera mis sur le cyber-harcèlement. L’organisme Tralalere, opérateur du programme Internet Sans Crainte de la Commission européenne, rend disponible pour l’occasion deux de ses productions récentes permettant la mise en place d’ateliers-débats sur le sujet.

– Le dessin animé « Enquête à plumes », de la série « Vinz et Lou stoppent la violence » pour les 7-12 ans. Durée : 2 minutes. Synopsis : « Paola est victime de moqueries. Un montage a été fait à partir d’une photo d’elle et d’une image d’autruche et circule. Vinz mène l’enquête… » Accompagné d’une fiche pédagogique.

– Le jeu sérieux « Stop la violence! » pour les 12 – 15 ans. Il propose aux joueurs de se mettre dans la peau d’un élève qui découvre petit à petit les différentes manifestations du harcèlement dans une école secondaire (collège). Un quiz final propose plusieurs alternatives à l’apprenant pour intervenir dans son établissement s’il est témoin de harcèlement.

 

Si vous connaissez des ressources pertinentes ou des activités ayant lieu dans le cadre de cette journée, n’hésitez pas à les proposer à l’aide du module de commentaires au bas de l’article.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :