Des jeunes du 3e cycle se préparent à représenter le Canada à la World Robot Olympiad

Du 6 au 8 novembre prochain, 5 équipes d’élèves représenteront le Canada à la Word Robot Olympiad, au Qatar. Entrevue avec Marie-Élaine Boisclair, enseignante d’informatique au primaire et mentor pour l’équipe junior.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Du 6 au 8 novembre prochain, 5 équipes d’élèves représenteront le Canada à la Word Robot Olympiad, au Qatar. Entrevue avec Marie-Élaine Boisclair, enseignante d’informatique au primaire et mentor pour l’équipe junior.

La robotique pédagogique fait de plus en plus d’adeptes. Marie-Élaine Boisclair enseigne l’informatique au primaire à l’Académie Sainte-Thérèse et anime aussi un cours à option en robotique, offert aux jeunes de 3e à 5e année de son école. Elle accompagnera, en novembre 2015, une équipe de trois élèves à la World Robot Olympiad, au Qatar.

Cette équipe, appelée WRO Canada C2X, est formée de Émile Jacques et Michaël Bruneau, élèves de l’Académie Sainte-Thérèse, et Émile-Antoine Bourque, élève de l’école des Cardinaux (CS de Laval), qui seront en 6e année lors du grand événement. Le groupe sera aussi accompagné par M. Martin Bourque, le père d’Émile-Antoine.

 

Comment cette équipe s’est-elle formée?

En fait, ce sont deux équipes qui ont fusionné suite à leur participation, le 27 mars dernier, à la finale de Robotique Zone01 tenue à la ToHu! de Montréal. Les deux équipes ont remporté la 1ère et la 2e place pour le défi « Sur une autre planète », ce qui leur ouvrait les portes de la compétition internationale. Cependant, les équipes de l’olympiade internationale doivent être constituées d’au moins 2 élèves. Ils ont donc choisi de travailler ensemble.

Ainsi, Double-X, équipe de l’Académie Ste-Thérèse (sous le mentorat de Marie-Élaine Boisclair) et Cardi-LEGO junior (équipe parent-enfants sous le mentorat de Martin Bourque) sont devenues l’équipe WRO Canada C2X.

D’ici la fin de l’année scolaire, le groupe se rencontre une fois par semaine pour s’entrainer. Les mentors adultes guident et questionnent les jeunes pour les faire progresser. Mme Boisclair nous indique qu’ils comptent aussi profiter de l’été pour se faire des sessions plus intensives, selon les disponibilités de chacun.

 

Une compétition qui pose plusieurs défis aux jeunes

Lors de la compétition internationale, les élèves devront amener leur robot à réaliser un parcours déterminé le plus rapidement possible, en moins d’une minute. Pour y arriver, ils doivent analyser des facteurs qui relèvent de la physique, tels l’adhérence, les engrenages, la force et la vitesse, pour optimiser leur robot. « Nous en apprenons beaucoup nous-mêmes en tant que mentors dans tout ça », affirme d’ailleurs Marie-Élaine Boisclair.

Au Qatar, des défis s’ajouteront : les jeunes devront arriver avec leur robot complètement démonté et le refaire sur place dans un temps donné, sans aucun plan et sans la présence de leurs mentors. De plus, la compétition se déroulera uniquement en anglais. « Nos élèves ne sont pas bilingues, alors ils redoublent d’efforts ces temps-ci pour se pratiquer! »

 

Un appel au soutien par le sociofinancement

Bien que l’inscription à la compétition soit défrayée, les membres de l’équipe doivent maintenant trouver les fonds nécessaire à leur déplacement, leur nourriture, leur visa et leur hébergement sur place. Ils estiment la facture de base à 15 000 $. Pour les aider, ils font appel notamment au public via une campagne de sociofinancement. Pour leur donner un coup de pouce, on visite leur page http://haricot.ca/project/c2x.

Aussi, on peut les encourager en « aimant » leur page Facebook : https://www.facebook.com/WROCanadaC2X

En tout, 5 équipes représenteront le Canada dans les différentes catégories de la World Robot Olympiad. Souhaitons-leur bon succès!

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. En 2021, elle est reçue à l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct