COVID-19 : retour sur une année confinée

Paru le

 

Le 11 mars 2020, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) annonçait en conférence de presse que nous faisions maintenant face à une pandémie mondiale de la COVID-19.

À cet effet, voici un extrait de son discours :

« Ces deux dernières semaines, le nombre de cas de COVID-19 hors de ‎Chine a été multiplié par 13 et le nombre de pays touchés a triplé. On compte désormais plus de 118 000 cas dans 114 pays et 4291 ‎décès.‎ Des milliers de personnes sont hospitalisées entre la vie et la mort.‎ Dans les jours et les semaines à venir, le nombre de cas, de décès et ‎de pays touchés devrait encore augmenter.‎ L’OMS évalue cette flambée 24 heures sur 24 et nous sommes ‎profondément préoccupés à la fois par la propagation et la gravité ‎des cas, dont le niveau est alarmant, et par l’insuffisance des ‎mesures prises qui l’est tout autant.‎ Nous avons par conséquent estimé que la COVID- 19 pouvait être ‎qualifiée de pandémie. »

OMS, 11 mars 2020

L’infection au coronavirus SARS-CoV-2 détectée dès décembre en Chine ne semblait donc pas s’essouffler. Nous connaissons tous la suite : quelque 120 millions de personnes infectées, plus de 2,5 millions de morts, des écoles, des restaurants et des commerces fermés, un couvre-feu, des confinements… Bref, la planète est complètement bouleversée depuis maintenant un an. Nos vies ont changé et il a fallu s’adapter à plusieurs situations qui nous étaient inconnues jusqu’à maintenant.

Le 11 mars 2021, exactement un an plus tard, le Québec prend un moment pour honorer la mémoire des quelque 10 518 personnes jusqu’ici décédées de la COVID-19. L’hôtel du Parlement est le théâtre d’une cérémonie solennelle et protocolaire soulignant le triste anniversaire du début de la pandémie. Une minute de silence est aussi observée partout dans la province à 13 h, juste après l’allocution du premier ministre François Legault. Des villes et municipalités de la province ont aussi prévu des activités de commémoration. Montréal tient, entre autres, une cérémonie sur la place Vauquelin.

En tant qu’élève du primaire ou du secondaire, tu as dû faire preuve de beaucoup de résilience et d’adaptation. Que ce soit l’enseignement à distance une journée sur deux, les classes « bulles», l’arrêt des activités parascolaires ou l’interdiction d’inviter tes amis chez toi, plusieurs sacrifices ont été et sont encore nécessaires pour retrouver une vie normale le plus rapidement possible.

Dans tout ce que tu vis de différent depuis un an, qu’est-ce que tu as le plus hâte de retrouver? De quoi t’ennuies-tu le plus? Quel est le positif que tu peux dégager de cette situation exceptionnelle? Bref, comment vas-tu aujourd’hui?

Ton défi

En ces temps exceptionnels, que fais-tu ou qu’aimerais-tu faire pour t’assurer d’avoir un équilibre dans ta vie? Tu peux te créer une semaine à ton goût en utilisant un agenda numérique (Google et Microsoft en proposent un). Qu’est-ce qui est incontournable pour toi? Lire des romans, texter tes amis, aller courir, essayer des recettes… Étant donné que les sources de joie sont plus limitées en ce moment, les passe-temps doivent devenir une priorité à ton agenda.


 

Pour obtenir les suggestions d’activités destinées aux enseignants, vous devez vous abonner aux guides en version Enseignant ou École!


SONDAGE! Améliorons SCOOP! ensemble!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Vous naviguez en mode invité!

Abonné? pour masquer les publicités et voir les guides pédagogiques correspondant aux textes!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir