Une charte pour encadrer le travail des mannequins

Paru le

Cette semaine, à la veille du coup d’envoi des défilés de la Fashion Week de New York, deux importants groupes dans l’industrie de la mode ont adopté une charte commune encadrant le travail des mannequins. Voyons de plus près en quoi consiste cette charte.

La charte adoptée par les géants du luxe Kering et LVMH vise à améliorer les relations de travail et le bien-être des mannequins.

« Alors que la maigreur des mannequins fait régulièrement controverse, les marques s’engagent à bannir les tailles les plus petites, inférieures au 34 (taille française) pour les femmes et 44 pour les hommes. »

Source : Le Journal de Montréal

« Depuis l’entrée en vigueur, en mai, d’une disposition de la loi de santé visant à lutter contre l’anorexie chez les jeunes filles, les mannequins doivent déjà présenter un certificat médical de moins de deux ans attestant qu’elles ne sont pas excessivement minces. Leur indice de masse corporelle (IMC) ne doit pas être inférieur à 17 (maigreur modérée à sévère) pour les mannequins majeurs et être inférieur au 3e percentile (seuil de la dénutrition) pour les mineures. Employer un modèle ne respectant pas cette obligation est passible de six mois de prison et 75 000 euros d’amende. »

Source: Le Monde

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Reconnaissance faciale : plus de risques que de bénéfices?

Paradoxe dans l'univers du numérique : San Francisco, temple de l'innovation technologique, est devenue la première ville américaine à bannir l'utilisation d'outils de reconnaissance faciale par la police et d'autres agences du gouvernement local. C'est que plusieurs inquiétudes auraient été soulevées relativement à la protection de la vie privée et au respect des libertés civiques. De surcroît, selon plusieurs groupes, les risques associés à cette technologie sont trop grands relativement aux bénéfices qu'on pourrait en tirer. Regard sur une technologie aux grandes implications éthiques.

COP25 : conférences de la dernière chance?

Au cours des deux prochaines semaines (2 au 13 décembre), 195 pays sont réunis à Madrid, en Espagne, pour tenter de donner un nouveau souffle aux actions climatiques prévues depuis l'Accord de Paris en 2015 et qui ne sont que très peu respectées. La COP25 est-elle celle de la dernière chance?

Denny, enfant de deux espèces distinctes d’hominidés

L’analyse d’ADN d’un fragment d’os découvert récemment dans une grotte de Sibérie démontre qu’il vient d’un enfant issu de deux espèces distinctes d’ancêtres de l’homme moderne: l’homme de Néandertal et le Dénisovien.