Accueil Dossiers

Dossiers

L’ABC des manuels scolaires numériques

Si les manuels scolaires papier rimaient avec tableau vert, les manuels numériques commencent à rimer avec tableau blanc interactif. Dans les salles de classe comme dans les maisons d’édition, on discute abondamment de cette transformation du matériel didactique. Est-ce le début d’une nouvelle ère?

L’aide aux devoirs : déjà bien ancrée dans nos écoles

(section précédente) La majorité des écoles primaires offrent depuis sept ans de l’aide aux devoirs par le biais d’un financement du ministère de l’Éducation. Pour...

Portrait d’une réalité qu’on ne peut plus ignorer : les devoirs technos

En bouleversant la plupart de nos habitudes de vie, les technologies apportent des solutions concrètes à des problèmes du quotidien, notamment dans le cas des devoirs. Les sites d’aide aux devoirs et les forums de discussion se multiplient et les commissions scolaires et les écoles développent des plateformes qui feront bientôt de l’agenda un outil archaïque. Le doyen en la matière, le site Allô prof, témoigne bien de cet engouement. Toutefois, la technologie pose aussi certains défis, tant à l’école qu’à la maison. Bienvenue à l’ère des devoirs technos!

Les jeux en classe, c’est du sérieux!

Depuis toujours, les enfants apprennent par le jeu. À l’extérieur, les apprentissages se font spontanément à l’aide d’un ballon ou d’une simple branche. Les jeux imaginaires leur permettent d’expérimenter différents rôles et d’enrichir leur conception du monde. Bien que leurs réflexions n’aient pas été adoptées par la majorité, certains pédagogues, comme Maria Montessori, ont fait du jeu un élément important de leurs principes éducatifs.

Les médias sociaux font leur entrée dans les classes

Facebook compte 500 millions d’utilisateurs de par le monde. Twitter en dénombre 175 millions. Chaque minute, vingt-quatre heures de vidéo sont mises en ligne sur YouTube. En 2010, plus des trois quarts (78 %) des internautes québécois ont fréquenté ou ont contribué au contenu d’au moins un média social, selon le CEFRIO. Le réseau de l’éducation n’échappe pas à cet engouement. Certaines commissions scolaires se sont lancées dans l’aventure. D’autres hésitent toujours. Mais toutes s’entendent pour dire qu’on ne peut plus ignorer cette nouvelle réalité.

Précisez votre recherche

  • Publié dans la catégorie

  • Publié entre ces dates