Bébés génétiquement modifiés : et l’éthique dans tout ça ?

Paru le

Une première mondiale a eu lieu en novembre 2018 : la naissance de deux bébés génétiquement modifiés. En effet, le chercheur chinois He Jiankui a annoncé la modification de l’ADN de deux jumelles pour les rendre résistantes au virus du sida. Comme leur père est infecté par le VIH, le but de ce chercheur était donc de donner la capacité aux deux nouveau-nées de résister à une éventuelle infection au virus du sida.

« [La] technique scientifique qui consiste à modifier des extraits d’ADN directement dans le génome a ainsi permis de désactiver le gène CCR5, qui forme une protéine permettant au virus du VIH de pénétrer les cellules qui les présentent à leur surface, les leucocytes impliqués dans l’immunité. Une seule grossesse a été menée à terme pour l’instant et c’est cette dernière qui a donné naissance à Lulu et Nana, les deux jumelles. »

Source : Maxisciences, 27 novembre 2018

La technologie CRISPR, décrite ci-haut, est au coeur d’une réflexion éthique sur son acceptabilité sociale. Il existe même des règles formelles interdisant ce genre de pratiques en Europe : 

« […] les 29 pays d’Europe ont par exemple signé en 1997 la Convention d’Oviedo, qui fait de l’altération de gènes transmissibles aux descendants une “violation des droits humains”. »

Source : Agence Science-Presse, 4 janiver 2019

C’est donc dans un esprit de controverse que He Jiankui a présenté son projet lors du Sommet international sur l’édition génomique. Il a alors choqué plus d’un scientifique et en a laissé plusieurs autres perplexes. Aucune preuve ne corrobore pour le moment les dires de He Jiankui, donc il faudra attendre la vérification d’autres experts et la publication dans une revue reconnue par la communauté scientifique avant d’avancer qu’il ait réussi ou non ce qui est qualifié de première mondiale. Le tollé soulevé par cet événement a fait écho partout à travers le monde et les autorités chinoises ont même décidé d’intervenir :

« […] le vice-ministre chinois des Sciences et Technologies Xu Nanping a dénoncé à la télévision d’État CCTV un mode opératoire “choquant et inacceptable”. Il a par ailleurs exigé la suspension des activités scientifiques des personnes impliquées ».

Source : La Presse, 30 novembre 2018

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Les 25 ans de la chute du mur de Berlin

Le 9 novembre 2014, les Berlinois de l’Est peuvent faire ce qui a été interdit durant près de 40, parcourir leur ville d’un bout à l’autre, sans contraintes. La chute du mur de Berlin symbolise la fin d’un système autoritaire qui a « terrorisé » la population allemande après le Seconde Guerre mondiale.

Sotchi, hôte des Jeux olympiques d’hiver de 2014

Au-delà du sport, la tenue des Jeux olympiques de Sotchi ouvre la porte à de nombreux apprentissages! Voici quelques idées d’activités à vivre en classe en lien avec cette importante manifestation internationale.

Le prix de l'essence décortiqué

La fluctuation du prix de l’essence fait régulièrement la manchette. Mais pourquoi y a-t-il tant de différence d’un endroit à l’autre? Allons voir de plus près les coûts reliés à la production de pétrole, comme le prix du pétrole brut, les coûts de raffinage, de transport et de vente au détail, les profits des intermédiaires, sans oublier les taxes qui s’appliquent.