Classé dans :

Apprendre à entreprendre par la coopération

Le projet d’entrepreneuriat coopératif apporte une valeur ajoutée aux projets réalisés en classe. L’approche employée repose sur la pédagogie coopérative. Celle-ci vise l’apprentissage et l’acquisition de compétences sociales, intellectuelles et cognitives. Il s’appuie sur les valeurs coopératives, notamment la prise en charge, la solidarité, l’égalité et l’équité.
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Une collaboration spéciale de l’équipe du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) 

La coopération, une valeur ajoutée dans le développement de projets entrepreneuriaux 

Tout entrepreneur désirant démarrer une entreprise sera confronté à la question de la forme juridique à privilégier : société par actions, OBNL, coopérative, etc. En entrepreneuriat scolaire, cette question se pose différemment. Or, elle peut avoir un impact sur l’expérience des jeunes. 

Le projet d’entrepreneuriat coopératif apporte une valeur ajoutée aux projets réalisés en classe. L’approche employée repose sur la pédagogie coopérative. Celle-ci vise l’apprentissage et l’acquisition de compétences sociales, intellectuelles et cognitives. Il s’appuie sur les valeurs coopératives, notamment la prise en charge, la solidarité, l’égalité et l’équité. Le développement de l’individu et d’un savoir-être favorisant le vivre-ensemble sont au centre du processus entrepreneurial coopératif.  Ainsi, la compétence transversale « coopérer » et le domaine général de formation « vivre-ensemble et citoyenneté » du Programme de formation de l’école québécoise (PFÉQ) sont mis en œuvre dans le projet entrepreneurial. 

Concrètement, l’entrepreneuriat coopératif jeunesse propose une démarche de prise en charge du projet qui s’inspire du fonctionnement d’une coopérative. Les élèves forment un conseil d’administration responsable de prendre les décisions de façon démocratique selon le principe coopératif fondamental 1 membre = 1 vote. De fait, l’entrepreneuriat coopératif offre une opportunité d’éducation à la citoyenneté en créant un lieu d’expérimentation des principes démocratiques. 

Photo : gracieuseté du CQCM

Des comités sont également formés afin d’engager tous les élèves. Certains pourront mettre leur créativité à l’œuvre dans le comité marketing, d’autres préfèreront expérimenter la comptabilité, d’autres encore seront responsables de la production ou des ressources humaines. Les jeunes vivront ainsi des expériences significatives leur permettant d’explorer leurs intérêts, leurs aptitudes, leurs valeurs et leurs besoins. 

Durant les différentes étapes du projet, les méthodes employées favorisent la participation équitable de chacun. À cet effet, le travail en groupe coopératif est privilégié. Il se distingue du travail d’équipe traditionnel, puisqu’il offre un cadre plus structuré et des interactions planifiées. De surcroît, il valorise l’égalité de participation et l’interdépendance positive. 

Des outils et des ressources pour appuyer la mise en place de projets entrepreneuriaux coopératifs 

Le service d’Entrepreneuriat jeunesse du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité propose des guides pédagogiques gratuits et disponibles en ligne destinés à soutenir les enseignants désirant réaliser un projet entrepreneurial. Ces guides proposent une démarche en trois étapes : un entrainement aux valeurs de la coopération et à l’acquisition d’habiletés pour le travail en équipe coopérative, une initiation à l’entrepreneuriat coopératif et l’expérimentation de l’entreprise coopérative. Les guides ont été développées notamment en collaboration avec des enseignants afin de répondre aux besoins réels des établissements scolaires. 

De plus, des agents de promotion de l’entrepreneuriat coopératif jeunesse (APECJ) sont disponibles pour offrir un accompagnement gratuit. Par exemple, un partenariat avec Idée éducation entrepreneuriale autour du projet de l’École communautaire entrepreneuriale (ECE) du Québec permet, dans cette perspective, une contribution continuelles des APECJ.  Ils peuvent entre autres former les responsables aux étapes de réalisation d’un projet et à l’utilisation des outils, offrir des conseils spécialisés et animer des ateliers Jeune COOP. L’accompagnement offert par l’APECJ s’adapte aux besoins, à la durée et à la nature du projet. Le programme de bourse ÉduCOOP offre aux groupes réalisant un projet coopératif une allocation de soutien de 100$ à 1000$, selon le niveau scolaire du groupe.  

Guides pédagogiques : https://www.cqcm.coop/education/jeune-coop/ 
Contacter un APECJ : https://www.cqcm.coop/education/agents/ 
 

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Quelques annonces

Publiez un texte vous aussi!

Nos lecteurs adorent lire sur ce qui se passe dans la vie des enseignant(e)s (et nous aussi!)! Prenez le clavier et faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées, trucs et astuces via nos sections Opinion et Témoignages! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l'École branchée!

Recevez l'École branchée | Hebdo ainsi que la programmation de nos services chaque semaine!



À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.

Prochaines formations en direct