Le temps des fêtes approche. Bien rare sont les élèves qui demanderont un livre en cadeau… À moins qu’il ne soit numérique! Comment se porte le goût de lire chez les jeunes? Quelles sont leurs habitudes de lecture?

Daniel Pennac, dans son livre Comme un roman, nous a communiqué les droits imprescriptibles des lecteurs :

1. Le droit de ne pas lire.
2. Le droit de sauter des pages.
3. Le droit de ne pas finir un livre.
4. Le droit de relire.
5. Le droit de lire n’importe quoi.
6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible).
7. Le droit de lire n’importe où.
8. Le droit de grappiller.
9. Le droit de lire à haute voix.
10 . Le droit de nous taire.

À l’école, on lit pour mieux comprendre une notion en mathématiques, en sciences ou tout autre domaine d’apprentissage. Les enseignants demandent parfois de lire tel ou tel chapitre d’un manuel scolaire. Dans ce cas, c’est de la lecture pour apprendre et il faut surtout être bien concentré.
En revanche, la lecture d’un roman, d’un magazine ou d’une bande dessinée peut être très divertissante. En plus, ce type de lecture peut se faire en toute occasion et à bien des endroits.
Au fait, pourquoi certaines personnes lisent-elles beaucoup et d’autres peu?
Les activités que nous proposons dans cette fiche vous amènent à obtenir de l’information sur la lecture et les habitudes de lecture dans votre classe.


Objectifs

À la fin des activités, l’élève sera capable de :
– Réaliser une enquête et interpréter les résultats;
– Entrer des données dans un tableau;
– Compiler des résultats dans un logiciel de type tableur;
– Expliquer pourquoi il aime ou n’aime pas lire;
– Nommer les principaux supports de l’écrit à travers le temps;
– Créer et enrichir une carte conceptuelle pour résumer les choses apprises dans les activités;
– Utiliser Internet de façon efficace pour trouver de l’information.


Suggestions d’activités

ACTIVITÉ 1 : Sondage sur les habitudes de lecture

Réalisez un sondage rapide dans la classe. Les élèves devront répondre par « oui » ou par « non » aux affirmations suivantes. Si la réponse est « oui », la fréquence doit être précisée.

1. Je lis un journal. Oui ou non?
Si oui :
Quotidiennement
Au moins 3 fois par semaine
Au moins 1 fois par mois
Moins de 1 fois par mois
2. Je lis un magazine. Oui ou non?
Si oui :
Au moins 1 fois par semaine
Au moins 1 fois par mois
5 fois ou plus, mais pas tous les mois
1 à 4 fois par année
3. Je lis un livre. Oui ou non?
Si oui :
Au moins un livre par semaine
Au moins un livre par mois
Au moins un livre tous les 3 mois
Au moins un livre tous les 6 mois
Au moins un livre par année
4. Je fais mes lectures sur Internet. Oui ou non?
Si oui :
Quotidiennement
Au moins 3 fois par semaine
Au moins 1 fois par semaine
Au moins 1 fois par mois

On peut trouver plusieurs raisons de lire :
·  se divertir
·  se renseigner
·  apprendre
(Y en a-t-il d’autres?)

ACTIVITÉ 2 : L’histoire des supports de l’écrit

Demandez aux élèves s’ils ont entendu parler des livres numériques.
Qu’appelle-t-on un livre numérique?
Le livre numérique suit l’évolution de l’histoire du livre et en est la dernière nouveauté. Invitez les élèves à faire des recherches sur l’histoire des supports de l’écrit, de l’argile jusqu’au livre numérique. Pour cela, divisez la classe en six groupes de façon à ce que chacun puisse travailler sur l’un de ces thèmes :
– l’argile,
– le papyrus,
– le parchemin et le codex,
– le papier,
– le livre,
– le livre électronique.
Chaque groupe devra faire des recherches sur son thème afin de connaître la date de sa création, son histoire et son utilisation.
Pour présenter leur travail en classe, les élèves pourront synthétiser les résultats de leurs recherches dans un document de présentation réalisé avec un logiciel approprié, fabriquer une carte mentale ou encore une ligne du temps.



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!
École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.