(Découvrez #Edteq) Antidote : la potion magique qui a fait croitre Druide

0

Dans le cadre de la diffusion d’une série de portraits d’entreprises membres de l’Association Edteq (Entreprises pour le développement des technologies éducatives au Québec), il nous fait plaisir aujourd’hui de vous présenter Druide informatique!

Les 25 années d’existence de Druide informatique sont intimement liées à Antidote, son célèbre logiciel d’aide à la rédaction, devenu au fil des ans une référence incontournable. Aujourd’hui, plus de un million d’utilisateurs y font appel pour soigner leurs écrits. Or, à l’origine, ce succès était loin d’être garanti.

En 1993, le projet de commercialisation d’Antidote était risqué et le développement, ambitieux. En effet, à cette époque, le marché des aides linguistiques était peu développé et les ordinateurs, peu puissants. Malgré tout, Éric Brunelle, un jeune informaticien de 30 ans, convainc ses amis, l’avocat André d’Orsonnens et le mathématicien Bertrand Pelletier, de se lancer dans l’aventure.

« Nous sentions que l’ordinateur pouvait faire avec les mots bien plus que du traitement de texte », se rappelle Éric Brunelle. « Notre vision d’Antidote était celle d’un logiciel complet d’aide à la rédaction, avec un correcteur, certes, mais aussi des ouvrages de référence riches et pratiques ». Cet objectif plaçait la barre bien haut pour la première édition. Les trois fondateurs rassemblèrent une petite équipe de « druides » — comme on les surnomme affectueusement —, qui travaillèrent d’arrachepied pendant plus de trois ans pour créer de toutes pièces cette nouvelle suite linguistique.

En 1996, Druide lance avec fierté la première édition d’Antidote, qui unit alors en un tout cohérent un correcteur orthographique et grammatical avancé, un dictionnaire de 76 000 mots, un conjugueur de 8 000 verbes et une grammaire de difficultés de 200 règles. Si Antidote surclassait déjà ses rivaux, encore fallait-il le faire connaitre et gagner la confiance du public.

« Pour chaque dollar investi en recherche et développement, nous en mettions autant dans la commercialisation », explique André d’Orsonnens. Cet investissement a notamment permis de mener une campagne de sensibilisation sur le terrain, en commençant par les libraires et les détaillants informatiques du Québec. Il fallait convaincre les premiers clients un par un, jusqu’à ce que le bouche-à-oreille fasse son effet.

Après plusieurs milliers de démonstrations, Antidote s’impose au Québec comme la solution privilégiée par les entreprises ainsi que le marché institutionnel et le milieu scolaire. Ce dernier bénéficie d’ailleurs d’un soutien tout particulier. « Depuis les débuts, Druide s’est engagée à remettre un Antidote à une école pour dix exemplaires vendus au détail », explique André d’Orsonnens. Au total, 3 745 écoles se sont partagé le droit d’installer Antidote sur 32 236 ordinateurs, ce qui représente plus de 3,4 millions de dollars en logiciels et en maintenance distribués gratuitement aux établissements d’enseignement.

L’engagement continu de Druide à l’égard de l’éducation se manifeste aussi par son soutien à la Fondation Paul Gérin-Lajoie, au profit de laquelle elle a amassé plus de 350 000 dollars dans le cadre de son tournoi de golf annuel, la Classique Druide.

En plus de ces actions philanthropiques, le succès commercial de Druide a permis d’investir dans la recherche et le développement pour bonifier continuellement Antidote. La neuvième édition, sortie en 2015, marquera un tournant majeur en offrant un Antidote aussi complet et efficace pour l’anglais que pour le français. Enfin, avec le don de un million de dollars à l’Université de Montréal pour la recherche en analyse de texte, Druide se positionne stratégiquement pour découvrir ce que les avancées de l’intelligence artificielle apporteront aux futures éditions d’Antidote.

Déjà, la puissance du correcteur et la richesse des ouvrages linguistiques constituent un contenu précieux, aujourd’hui décliné en plusieurs autres produits.

Sur papier, le Grand Druide des synonymes et des antonymes et le Grand Druide des cooccurrences, aussi déclinés en plus petit format (Petit Druide…), proposent un contenu extrait d’Antidote, judicieusement sélectionné pour constituer les dictionnaires les plus complets de leur catégorie.

Sur iPhone et iPad, Antidote Mobile propose d’accéder en français ou en anglais à tous les dictionnaires et guides linguistiques, en plus d’offrir un espace de découverte des mots incluant des jeux et des listes de mots que les enseignants peuvent créer et distribuer à leurs élèves. « Une enseignante m’a confié qu’avec Antidote Mobile sur l’iPad de ses élèves, elle pouvait leur faire faire des exercices avec les dictionnaires en tout temps, sans qu’ils aient à trainer de lourds ouvrages. », raconte Éric Brunelle. « C’est une transformation subtile, mais puissante, de l’utilité des ouvrages de référence. »

Grâce à une gestion prudente de ses finances, Druide réussit à dégager une marge de manœuvre pour soutenir d’autres projets porteurs d’avenir.

En 2011, Druide jette ainsi avec enthousiasme les bases d’une nouvelle entreprise, en s’associant à des vétérans du milieu du livre, pour fonder les Éditions Druide, une filiale dont la mission est de publier de la littérature et des ouvrages de référence. Les fiches pédagogiques qu’elle produit pour ses titres jeunesse sont particulièrement prisées des enseignants.

L’année suivante, Druide acquiert Tap’Touche, le logiciel d’apprentissage du doigté au clavier, développé par la société québécoise De Marque. « Avec Antidote, nous aidons les gens à écrire sans fautes ; il était temps que nous les aidions à écrire plus vite ! » lance en riant André d’Orsonnens. « Si Antidote rend de précieux services aux élèves, Tap’Touche aussi contribue à leur réussite, puisque la maitrise du clavier est une compétence essentielle : une bonne technique de frappe leur permet de se concentrer sur la qualité de la langue et le contenu de leur message », ajoute Éric Brunelle.

Aujourd’hui, 25 ans après sa fondation, Druide poursuit sa quête de l’excellence et demeure plus que jamais engagée dans le soutien à l’éducation.

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement l'Hebdo de l'École branchée en ligne!