(Découvrez #Edteq) Fonofone : la création musicale au bout des doigts

0

Dans le cadre de la diffusion d’une série de portraits d’entreprises membres de l’Association Edteq (Entreprises pour le développement des technologies éducatives au Québec), il nous fait plaisir aujourd’hui de vous présenter COSIMU!

COSIMU développe une pédagogie d’éveil à la création musicale à l’école avec Fonofone, son application qui transforme la tablette iPad en un instrument de création sonore permettant le geste créatif aussi simplement qu’avec la feuille de papier blanc et un crayon en dessin.

COSIMU est une OBNL animée par un groupe de compositeurs, chercheurs et pédagogues qui se sont donné pour mission de contribuer par la musique au développement de la créativité et de l’imaginaire chez les jeunes. L’équipe de COSIMU travaille depuis plus de quinze ans à concevoir et réaliser des outils numériques d’initiation à la création musicale spécifiquement destinés aux milieux scolaires. Le groupe s’est donné pour mission de contribuer à l’éveil de la créativité chez les jeunes à travers la création musicale collective, et ce tout en répondant aux directives du programme d’enseignement de la musique du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

Comment répondre au programme d’enseignement quand on ne dispose pas d’outils adéquats?

Le compositeur et pédagogue Yves Daoust, à l’origine du projet, s’était fixé comme objectif de développer une approche qui permette un accès immédiat, intuitif et ludique à la création musicale, sans la nécessité de passer par l’apprentissage de la grammaire musicale traditionnelle et de la maîtrise d’un instrument. La création est l’une des exigences ministérielles du programme d’enseignement de la musique, mais plusieurs enseignants disent ne pas disposer d’outils adéquats pour répondre aux exigences du programme.

Yves Daoust a été sensibilisé très tôt à cette problématique et a gardé en tête l’expérience qu’il a vécue au Groupe de musique expérimentale de Bourges (France) où on avait développé des instruments électroniques d’initiation à la création. Assistant aux ateliers scolaires donnés par les animateurs du groupe, il découvrit à quel point les enfants s’approprient très spontanément ces outils dans la mesure où ils ont été conçus pour eux.

Tout au long de sa carrière de compositeur et de professeur au Conservatoire de Musique de Montréal, Yves Daoust s’interrogeait sur le moyen de transposer l’approche de Bourges aux moyens de notre époque. Le développement du numérique lui a permis d’entrevoir une solution. Ainsi est née l’application fonofone pour la tablette iPad, fruit récent du travail du groupe.

Très simple et intuitive, pouvant s’adapter à tous les niveaux scolaires, l’application permet de jouer avec les sons du bout du doigt. On « sculpte » directement la matière sonore à l’aide d’outils intuitifs et invitants, chacun se distinguant par sa forme et sa couleur.

Amener l’élève à sortir de sa « bulle technologique »

Le travail en collectif est l’autre élément essentiel du concept « fonofone ». Contrairement à d’autres applications utilisées à l’école, axées davantage sur le travail individuel, fonofone vise à sortir le jeune de sa « bulle » technologique en l’amenant à partager ses découvertes avec les autres : fonofone, outil de création et d’exploration des sons, transforme également la tablette en un instrument de musique de chambre prenant son sens et son intérêt à travers la collaboration de tout le groupe. On développe ensemble un projet de création, on l’interprète, puis c’est le retour critique. On parcourt ainsi les trois niveaux de compétence décrits par le programme du Ministère : Créer – interpréter – apprécier.

Plus de 200 ateliers fonofone sont donnés à chaque année dans les écoles primaires et secondaires ainsi que dans les camps musicaux. Ces ateliers se concluent souvent par des prestations publiques. La plus spectaculaire a réuni récemment sur scène 186 jeunes de l’école Externat Sacré-Coeur (Rosemère) formant ainsi le plus grand orchestre de « fonofonistes » au monde.

Visant à répandre son concept et ses outils éducatifs à travers le monde, l’équipe de COSIMU travaille à tisser des liens avec des organismes nationaux et internationaux s’intéressant au développement de la créativité chez les jeunes, tel que la Cité de la Musique – Philharmonique de Paris.

À venir : Fonofone Maestro, pour créer ses propres activités pédagogiques

En mai 2018, COSIMU lancera la plateforme pédagogique « Fonofone Maestro », qui sera à la fois une plateforme web interactive et une application « maître ». Avec l’aide de son collaborateur Vincent Bouchard-Valentine, professeur au Département de musique de l’UQÀM, secteur pédagogie, Yves Daoust travaille à l’élaboration de cette plateforme où l’enseignant aura accès à une trousse pédagogique en ligne et à des outils lui permettant de développer ses propres activités fonofone, en plus de gérer l’ensemble des iPads de sa classe. La plateforme sera également le lieu d’échanges entre les membres de la communauté de « fonofonistes » et de partage des réalisations de leurs groupes.

Date prévue de la sortie de Fonofone Maestro : 1er mai 2018.

* * *

Le rêve de COSIMU est de voir se développer une communauté d’échange et de création grandissante entre les enseignants « fonofonistes » du monde entier qui croient en l’importance de l’éveil de la créativité et de l’imaginaire. Nous sommes fiers de collaborer avec tous ces enseignants qui se dévouent au développement harmonieux de nos jeunes.

Rejoignez l’infolettre au www.fonofone.com pour connaître toutes les nouvelles et activités Fonofone à venir!

* * *

Suivez COSIMU! 

Twitter : @fonofonecosimu
Facebook : https://www.facebook.com/fonofone/ (@fonofone)
Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCtjp_IyySwVe9vHFDLST1tw
Site Web : fonofone.com
Courriel : booking@fonofone.com

 

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!