#JPS2018 : Une semaine dédiée à soutenir les jeunes à persévérer à l’école

0
En 2015, des étudiants de l'UQAM avaient inscrit sur un papillon adhésif ce que la persévérance scolaire représentait pour eux. Photo: Nathalie St-Pierre (archives)

Prenant place du 12 au 16 février 2018, les journées de la persévérance scolaire se veulent un moment pour aborder le sujet non pas seulement avec les jeunes, mais auprès de leurs parents et des intervenants auprès de ceux-ci.

Le thème suggéré cette année, Vos gestes, un + pour leur réussite, se veut une invitation à prendre conscience que chaque geste posé, aussi anodin puisse-t-il paraître, peut s’avérer un + qui aideront les jeunes à persévérer jusqu’à l’âge adulte.

Activités organisées en milieu scolaire

Tout au long des journées de la persévérance scolaire, des activités ont été vécues aux quatre coins du Québec. Des gens inspirants, des organismes, voire même des élèves ont été invités à présenter leur parcours et à partager ces petits + qui les ont aidés à persévérer tout au long de leur scolarité. En voici quelques exemples, majoritairement partagés via les réseaux sociaux Twitter et Facebook :

Des personnalités et des organismes s’impliquent auprès des jeunes

Dans le cadre des #JPS2018, les Centre jeunesse-emploi des différentes région du Québec ont proposé différentes activités. Il est possible d’en prendre connaissance sur leur site internet. De son côté, Perspective jeunesse a lancé la campagne #JeCroisEnToi en publiant des vidéos de plusieurs personnalités à chaque jour de la semaine. Alloprof, de son côté, a publié des témoignages de jeunes expliquant pourquoi l’organisme les aide à persévérer à l’école via leurs services. Pour terminer, la plateforme de mentorat Academos a lancé cette année sa 3e coalition. Celle-ci, regroupant une trentaine d’entreprises et organisations, a pour mission de recruter des mentors afin de diversifier l’offre actuelle par Academos et ainsi lui permettre de contribuer davantage à la persévérance scolaire des jeunes.

Des organismes s’impliquent auprès des parents et des enseignants

Pour la simple raison que Pour éléver un enfant, il faut tout un village, des organismes ont choisi d’aider les gens impliqués auprès des jeunes. C’est le cas d’Alloprof Parents, d’Aider son enfant, le PRÉCA, de la Fédération des comités de parents du Québec, du CREVALE, du CTREQ ou encore de feu l’organisme R2 qui ont conçu des ressources pour les parents et/ou les enseignants.

Enfin, une motion a été adoptée à l’Assemblée nationale du Québec pour souligner les #JPS2018.

Lettres ouvertes, communiqués et articles publiés dans les différents médias

Dans un autre ordre d’idées, plusieurs organismes ont publié des lettres ouvertes, des communiqués et encore des articles sur différentes tribunes pour souligner les #JPS2018, c’est le cas notamment de la Fondation Lucie et André Chagnon, des YMCA du Québec, du CDEACF, de la FCSQ et du MEES.

Une réflexion intéressante

J’oserais partager ici avec vous la réflexion La mascarade des journées de la persévérance scolaire de notre collaborateur Marc-André Girard, publiée au Huffington Post. Malgré son titre évocateur, les propos de M. Girard visent principalement à nous inciter à repenser certains de nos automatismes et opter pour une approche bienveillante quant aux situations problématiques qui pourraient engendrer le décrochage scolaire et aux partages que nous faisons dans le cadre des JPS. Et si la persévérance scolaire se vivait 365 jours par an? Et si la persévérance scolaire nous amènerait à réinventer un système scolaire répondant aux besoins des jeunes et de la société du 21e siècle?

Le changement en éducation est déjà commencé grâce à ces gens inspirants qui osent sortir des sentiers battus. À ce sujet, le texte Cher élève, ton école est en train de se transformer que M. Girard a publié ici même sur l’École branchée cette semaine en est un beau témoignage. Je vous invite à joindre le mouvement afin de créer une École à la hauteur de ce que nous sommes en mesure de réaliser, ensemble.

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!