Mon #Clair2018 : Parce que tous ensemble, on va plus loin!

0

Notre directrice générale, Audrey Miller, nous partage à son tour quelques réflexions et pensées inspirantes de sa deuxième expérience à vie au colloque Clair – Voir l’éducation autrement.

Nous sommes plusieurs à vivre cette belle nostalgie suivant notre participation au colloque #Clair2018! Pour ma part, je vis ce sentiment après la majorité des événements où je m’implique émotivement, soit en participant à leur organisation, en y oeuvrant directement ou bien après y avoir vécu des expériences qui me transforment à jamais. Cette édition est loin de faire exception. Moments précieux et rencontres inspirantes, voilà ce que j’en retiens!

Je ne sais pas si c’est l’air ambiant, l’accent acadien, le fait de se sentir aussi bien accueillis dans une petite communauté au grand cœur ou le doux réconfort de se rappeler que l’humain primera toujours sur la technologie, mais il y a assurément un petit je-ne-sais-quoi dans cet événement annuel, porté par le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska, qui sort carrément de l’ordinaire.

Le colloque Clair est l’un des seuls à mettre en lumière directement et ouvertement les acteurs de la réussite des jeunes, et particulièrement les jeunes eux-mêmes. Les gens qu’on voit sur scène sont ceux-là mêmes qui sont assis à nos côtés l’heure d’après. Ce sont les mêmes qui s’impliquent, donnent et partagent généreusement. Ce sont des gens issus du milieu.

J’aime aussi qu’à Clair, la majorité des activités se vit « tous ensemble ». Les seuls moments où les participants sont séparés en plus petits groupes sont ceux du barcamp, où ils participent tous d’ailleurs à construire l’horaire et à orienter les sujets, en plus de s’en partager l’animation. C’est une célébration de la collaboration à tous les niveaux, une manifestation évidente des avantages de travailler en réseau, une invitation à se laisser inspirer par ses pairs.

J’ai vécu la majorité du colloque 2018 en coulisses, avec mes précieux collègues, pour réaliser des entrevues qui permettront de continuer à entretenir la flamme de #Clair2018 pour plusieurs mois encore. J’y ai entendu des gens que je connaissais déjà et qui ont continué de me renverser, et j’ai aussi enrichi mon réseau. J’ai parfois regretté d’avoir manqué certaines activités, mais je suis tout de même repartie avec cette fierté de continuer à le faire vivre encore longtemps grâce à l’École branchée!

Je serai de retour à #Clair2019, j’ai hâte de vous y voir ou revoir! J’espère avoir l’occasion d’y contribuer à nouveau autant que je pourrai, nourrissant cet esprit de partage qui nous fait tous avancer, d’ailleurs souligné par notre ministre de l’Éducation, M. Sébastien Proulx, dans son allocution.

Les actions que je retiens..

• tolérer l’ambiguïté (Margarida Romero)
• privilégier la bienveillance (Jonathan Cyr)
• prendre conscience de son leadership (Marius Bourgeoys)
• laisser place à l’erreur et susciter l’intérêt par des problèmes ouverts (Simon Lavallée)
• enseigner des stratégies métacognitives pour canaliser la curiosité (Margarida Romero)
• s’entreprendre pour apprendre (Alain Poitras)
• voir l’école comme un laboratoire d’innovation sociale (Margarida Romero)

Quelques pensées que je souhaite vous partager…

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!