La campagne Web Pas peu fiers met de l’avant les métier des énergies renouvelables

0

Le 15 novembre dernier, Academos a lancé la campagne Web Pas peu fiers en partenariat avec l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER).

Cette campagne vise à mettre de l’avant les divers métiers dans les énergies renouvelables et faire connaître ces secteurs aux jeunes de 16 à 25 ans du Québec. Il s’agit d’une invitation pour les jeunes à considérer un métier dans le secteur des énergies renouvelables.

Un secteur peu connu qui allie passions et emplois stimulants

Tel que mentionné dans le billet de blogue d’Academos, les filières des énergies renouvelables sont peu connues des jeunes et ne figurent pas parmi les premières pistes qu’ils explorent. Et pourtant, les énergies renouvelables sont le secteur qui connaît la plus forte croissance en emplois aux États-Unis. Au Canada, elles pourraient créer jusqu’à 4 millions d’emplois.

Le partenariat entre l’AQPER et Academos a ainsi pour but de démontrer aux jeunes travailleurs de demain que les énergies renouvelables permettent d’allier passions, valeurs personnelles et emplois stimulants partout au Québec. En effet, le Québec compte des centaines d’entreprises actives dans tous les secteurs des énergies renouvelables (éolien, solaire, hydroélectrique, biomasse, biocarburant, biogaz) et ce dans toutes les régions.

Quand on est pas peu fiers, ça se ressent et surtout, ça se voit !

Destiné aux jeunes Québécoises et Québécois de 16 à 25 ans, le microsite Pas peu fiers lancé aujourd’hui comprend :

  • Trois articles de blogue qui illustrent les raisons d’être fiers de travailler dans les énergies renouvelables;
  • Trois vidéos présentant Alexandra, Sophie et Antoine qui travaillent dans les énergies renouvelables. Ils sont fiers de faire partie de cette industrie et d’avoir un impact positif pour demain;
  • Un jeu-questionnaire ludique qui invite les jeunes à tester leurs connaissances au sujet des énergies renouvelables.

Les trois vidéos ludiques mettent en scène des travailleurs dans le secteur des énergies renouvelables. En les visionnant, les jeunes découvrent les conséquences positives de travailler dans ce secteur. Selon Catherine Légaré, présidente fondatrice d’Academos, les milléniaux et la génération Z sont plus attirés vers des métiers qui reflètent leurs valeurs.

Au terme de leur expérience sur le microsite, les jeunes sont invités à contacter un mentor œuvrant dans le secteur des énergies renouvelables. D’ailleurs, Academos lance un appel à tous les professionnel-le-s œuvrant dans le secteur des énergies renouvelables à devenir mentor sur la plateforme Academos et ainsi transmettre leur passion.

 

Des témoignages et interview pour enrichir la campagne

Dans le cadre de la campagne Web, il est également possible de lire des témoignages de mentors Academos travaillant chacun dans une filière différente de l’énergie renouvelable. Ces derniers partagent les raisons pour lesquelles ils sont fiers de travailler dans les énergies renouvelables.

Parmi ces raisons, on trouve la possibilité de travailler à l’international, de travailler dans la nature, d’améliorer l’environnement et de collaborer avec des gens qui veulent faire une différence.

Pour découvrir toutes les raisons, cliquez ici.

De plus, Academos a interviewé la mentor Viviane Maraghi. Celle-ci explique que l’énergie renouvelable est l’énergie du futur. Pour elle, une carrière dans les énergies renouvelables signifie pouvoir agir concrètement sur son inquiétude à l’égard des changements climatiques, participer à trouver des solutions puis à les concrétiser.

Pour lire le portrait bonheur et fierté, cliquez ici.

Une opportunité pour les enseignantes et les enseignants

La campagne Web et le microsite Pas peu fiers devient un outil intéressant pour les enseignant-e-s qui souhaitent aborder le sujet des énergies renouvelables avec leurs élèves. Il peut favoriser les discussions autour des perspectives d’emploi dans ce secteur.

Pour conclure, voici une citation trouvée sur le blogue d’Academos : « Être content d’aller au travail, réaliser des projets concrets, travailler dans un domaine qui s’aligne avec nos valeurs… Franchement, ça donne pas mal envie d’être pas peu fiers de son emploi et de travailler dans les énergies renouvelables! »

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!