Actufuté : Le rôle du journalisme pour faire face aux « fausses nouvelles »

0

Grâce à une subvention de Google Canada, la Fondation pour le journalisme canadien et CIVIX ont établi un partenariat pour mettre au point le programme d’éducation aux médias Actufuté.

La Fondation pour le journalisme canadien (FJC) et CIVIX créeront Actufuté, un programme d’éducation aux médias rendu possible grâce à une subvention de 500 000 $ de Google Canada. Afin de faire face au problème des « fausses nouvelles », la FJC et CIVIX travailleront ensemble auprès de plus de 1,5 million d’élèves canadiens âgés de 9 à 19 ans pour promouvoir une meilleure compréhension du rôle du journalisme dans un système démocratique.

« Les fausses nouvelles augmentent non seulement la méfiance envers nos institutions, mais aussi envers les professionnels des médias qui passent tant de temps à essayer d’amener les dirigeants à rendre des comptes », souligne David Walmsley, président du conseil de la FJC et rédacteur en chef du Globe and Mail.

« Si nous voulons favoriser la confiance à l’égard du journalisme, nous devons rejoindre la nouvelle génération de consommateurs d’information pour nous assurer qu’ils comprennent bien la fonction du journalisme dans notre société. Cette initiative permet d’entrer en contact avec un public plus jeune tout en fournissant aux élèves les compétences dont ils ont besoin pour repérer des sources d’information fiables. »

Pour participer pleinement au processus démocratique

Actufuté sera mis au point par CIVIX, l’organisme responsable du programme Vote étudiant, en collaboration avec le réseau d’universitaires et de journalistes de la FJC. Le programme se déroulera dans le cadre des activités de Vote étudiant, qui coïncideront avec les élections provinciales de l’Ontario en 2018 et d’autres élections locales et provinciales à venir. Les élections fédérales de 2019 seront le point culminant des activités.

« L’accès à des sources d’information fiables est essentiel pour participer pleinement au processus démocratique », affirme Taylor Gunn, président et directeur général des élections chez CIVIX. « Il est essentiel de fournir aux jeunes Canadiens des connaissances qui permettent de localiser et de filtrer des informations fiables et de favoriser une bonne compréhension de la fonction du journalisme dans notre société. Ainsi, à long terme, nous pourrons nous assurer qu’ils deviennent des citoyens bien informés. »

Le programme Vote étudiant est présent dans 7 500 écoles au pays, ce qui représente 98 % des conseils scolaires canadiens. Pour souligner le rôle du journalisme dans une saine démocratie, le programme fournira des outils et des connaissances qui permettront aux élèves canadiens de trouver et de filtrer des informations fiables en ligne. La FJC mobilisera le milieu du journalisme canadien afin d’appuyer l’exécution du programme.

Accompagner aussi les enseignants

D’ici là, vous pouvez aussi prendre connaissance des guides pédagogiques SCOOP!, par l’École branchée, qui visent pour leur part à accompagner les enseignants en ce qui a trait à l’éducation aux médias.

Laisser un commentaire