Le « dossier numérique » de l’école : un chantier à travailler main dans la main

0

Votre direction, connaissant votre débrouillardise et votre intérêt pour la chose, vous confie le « dossier numérique » de l’école. Bonne nouvelle? Ça dépend!

Le portrait d’un enseignant aux commandes du dossier numérique de son école, dépeint en 2014 dans le rapport d’étude du CEFRIO sur les usages du numérique dans les écoles québécoises, démontre que ses compétences et son côté proactif ont incité sa direction à lui accorder beaucoup de latitude. Or, cette grande ouverture semble aussi avoir ses limites.

En charge des cours d’initiation à l’informatique et de PPO (projet personnel d’orientation), cet enseignant branché est constamment à l’affut de nouvelles idées à intégrer à son approche pédagogique. Ouvert, il invite d’ailleurs ses élèves à utiliser leurs appareils personnels en classe. Cette pratique développe leur polyvalence dans l’utilisation d’une variété de technologies et évite une fracture entre ceux possédant ou pas un tel appareil.

Pour lui, ça va de soi : le numérique est un facilitateur logistique, un support à l’apprentissage et même un outil lors des évaluations. Servant à former des citoyens du 21e siècle, il est aussi un outil concret pour les recherches, la création et bien plus.

 

Absence de balises : attention!

Au plan individuel, l’absence de politiques formelles encadrant l’intégration des technologies de l’établissement n’était pas un problème pour cet enseignant.

Ce qu’on a constaté, c’est que le manque de balises a plutôt entrainé des difficultés au niveau de l’équipe-école. Sans vision claire et partagée à l’égard du numérique, il est difficile de se concerter. Les enseignants discutent alors de leurs projets dans le corridor. Sans véritables références, la gestion du budget en lien avec les technologies devient par ailleurs laborieuse.

Du coup, l’ouverture de la haute direction permet certainement de belles avancées dans les classes, mais encore faut-il s’assurer d’avoir une vision claire et partagée par l’ensemble pour que la réussite du virage technologique soit au rendez-vous. Bref, c’est une démonstration de l’importance que la direction et les enseignants travaillent ensemble pour obtenir des résultats durables.

Laisser un commentaire