Corriger avec son iPad

0

Frédéric Dulac, enseignant au Cégep de Granby, propose une nouvelle façon de corriger les travaux des élèves, en utilisant un iPad. Selon lui, cette méthode permet d’optimiser son temps de correction puisqu’elle permet de le faire n’importe où et n’importe quand.

Sur le site de Profweb, il partage son expérience de correction de travaux scolaires avec l’application GoodReader. Il y explique en détail la méthode qu’il a mis en place. Nous vous en faisons un résumé, mais vous encourageons à lire son texte complet si vous désirez tenter l’expérience.

Dans un premier temps, il faut recueillir sur votre ordinateur les travaux des élèves et les enregistrer au format PDF. GoodReader peut lire la plupart des formats de fichiers numériques, mais il ne peut annoter que les PDF.

Il faut ensuite créer un lien entre votre ordinateur et l’application GoodReader pour y transférer les travaux. Pour sa part, M. Dulac utilise le service infonuagique Dropbox dans lequel il dépose un dossier contenant tous les travaux, puis il synchronise ce dossier avec l’application. Dans GoodReader, il suffit de suivre les étapes dans la section « Connect ». Le dossier sera alors enregistré dans la section « My Documents ».

Vous voilà maintenant prêt à débuter la correction. M. Dulac a préparé une vidéo dans laquelle il présente le fonctionnement de l’application, autant la navigation que les fonctionnalités.

En fait, vous pouvez y corriger les travaux en écrivant sur l’écran à l’aide d’un stylet comme s’il s’agissait d’une copie papier. Vous pouvez entre autres :

  • Souligner
  • Surligner
  • Encercler
  • Encadrer
  • Tracer une flèche et y ajouter un commentaire tout au bout.

Parmi les avantages de ce type de correction numérique, M. Dulac note qu’« en mettant un mot du texte en surbrillance, une option de recherche dans le Multidictionnaire de la langue française est accessible ».

Il mentionne également qu’il est possible de réaliser les corrections sans être connecté à un réseau internet, ce qui permet de le faire à peu près n’importe où, notamment dans les gradins d’un aréna pendant l’entraînement de fiston, par exemple. C’est d’ailleurs l’avantage principal, selon l’enseignant.

Les modifications apportées à chaque travail sont enregistrées dans l’application et elles seront synchronisées dans Dropbox dès que vous aurez accès à un réseau et que vous référez une synchronisation. Il vous suffit alors de récupérer les travaux sur votre ordinateur et de les retourner aux élèves. Ceux-ci pourront consulter les commentaires et corrections en ouvrant leurs travaux dans une visionneuse PDF, telle que AcrobatReader.

Pour ceux qui seraient plus expérimentés ou tout simplement plus aventuriers, M. Dulac propose aussi une façon de faire sans avoir à passer par un ordinateur et donc en utilisant uniquement le iPad pour récupérer les travaux et les corriger par la suite.

Ça vous donne envie d’essayer ?

Pour aller plus loin sur le sujet de la remise et la correction de travaux numériques, consultez le dossier complet du Profweb, préparé par Andréanne Turgeon et Huguette Dupont.